Changes

Jump to navigation Jump to search
Line 59: Line 59:  
Flightgear démarre avec un A-10 ayant les réservoirs internes plein.
 
Flightgear démarre avec un A-10 ayant les réservoirs internes plein.
   −
2 réservoirs d’aile (gauche et droite), 2 réservoirs de fuselage : un réservoir principal gauche (arrière) et un réservoir principal gauche (avant), jusqu’à 3 réservoirs externes ( 2 sur les ailes et 1 sur le fuselage)
+
Il y a 2 réservoirs d’aile (gauche et droite), 2 réservoirs de fuselage : un réservoir principal gauche (arrière) et un réservoir principal droite (avant) et jusqu’à 3 réservoirs externes ( 2 sur les ailes et 1 sur le fuselage)
   −
Normalement le réservoir de l’aile gauche et le réservoir principal gauche alimentent le moteur gauche et l’APU. Le réservoir de l’aile droite et le réservoir principal droit alimente le moteur droit. Ces deux alimentations peuvent être reliées entre elles en ouvrant le robinet d’alimentation (commutateur '''E''' sur « Cross FEED »)
+
Normalement le réservoir de l’aile gauche et le réservoir principal gauche alimentent le moteur gauche et l’APU. Le réservoir de l’aile droite et le réservoir principal droivent alimenter le moteur droit. Ces deux alimentations peuvent être reliées entre elles en ouvrant le robinet d’alimentation (commutateur '''E''' sur « Cross FEED »)
    
Les pompes aux ailes fournissent du carburant jusqu’à ce que les réservoirs des ailes soit vides, les pompes s’arrêtent alors automatiquement. Les pompes principales fournissent alors du carburant aux moteurs respectifs avec le carburant restant dans les réservoirs principaux.
 
Les pompes aux ailes fournissent du carburant jusqu’à ce que les réservoirs des ailes soit vides, les pompes s’arrêtent alors automatiquement. Les pompes principales fournissent alors du carburant aux moteurs respectifs avec le carburant restant dans les réservoirs principaux.
Line 73: Line 73:  
Pour un vol en G négatifs, les collecteurs de carburant vont suffisamment alimenter le moteur pour 10 secondes d’opération à la puissance maximum.
 
Pour un vol en G négatifs, les collecteurs de carburant vont suffisamment alimenter le moteur pour 10 secondes d’opération à la puissance maximum.
   −
Avec le plein de carburant et tout l’armement, l’A-10 est lourd, environ 50 000 lbs. Avec une masse pareille, il est un peu plus complexe à piloter. Les symptômes de ce surpoids sont : difficultés  à décoller, à prendre de l’altitude et à manœuvrer sans déclencher les avertissements de décrochage.
+
Avec le plein de carburant et tout l’armement, l’A-10 est lourd, environ 50 000 lbs. Avec une telle masse, il est un peu plus complexe à piloter. Les symptômes de ce surpoids sont : des difficultés  à décoller, à prendre de l’altitude et à manœuvrer sans déclencher les avertissements de décrochage.
    
Pour éviter ces problèmes, si vous équipez votre avion d’un armement complet, vous ne devez remplir vos réservoirs qu’à moitié, l’avion devient alors plus manœuvrable et le carburant disponible vous permet encore de voler sur des distances relativement grandes.
 
Pour éviter ces problèmes, si vous équipez votre avion d’un armement complet, vous ne devez remplir vos réservoirs qu’à moitié, l’avion devient alors plus manœuvrable et le carburant disponible vous permet encore de voler sur des distances relativement grandes.
210

edits

Navigation menu