Hi fellow wiki editors!

To help newly registered users get more familiar with the wiki (and maybe older users too) there is now a {{Welcome to the wiki}} template. Have a look at it and feel free to add it to new users discussion pages (and perhaps your own).

I have tried to keep the template short, but meaningful. /Johan G

Difference between revisions of "Fr/Nouveau sur flightgear"

From FlightGear wiki
Jump to: navigation, search
(Obtenir FlightGear)
m (Category addition.)
 
(47 intermediate revisions by 11 users not shown)
Line 1: Line 1:
''Certaines parties de cet article n'ont pas été mise à jours depuis 2008''
+
''Certaines parties de cet article n'ont pas été mises à jour depuis 2008''
 
+
  
 
== Pour commencer ==
 
== Pour commencer ==
=== Configuration matériel ===
+
=== Configuration matérielle ===
Pour que Flightgear tourne de façon fluide, il vous faut une carde graphique supportant les drivers OpenGL. OpenGL 2,0 ou plus récent est requis pour faire tourner FG 2,0 et les versions ultérieures. La plupart des ordinateurs modernes supportent OpenGL, mais si vous avez des problèmes avec un taux d'image par seconde trop bas, allez voir [[Hardware Recommendations]] pour plus d'informations.
+
Pour que FlightGear tourne de façon fluide, il vous faut une carte graphique supportant au moins OpenGL 2.0([http://www.flightgear.org/download/ flightgear] version 2.8 et supérieur) . La plupart des ordinateurs modernes supportent OpenGL, mais si vous avez des problèmes avec un taux d'image par seconde trop bas, allez voir [[Fr/Hardware_Recommendations|Prérequis matériel]] pour plus d'informations.
  
 
=== Obtenir FlightGear ===
 
=== Obtenir FlightGear ===
Vous pouvez télécharger la dernière version ou les dernier ajouts disponibles [http://www.flightgear.org/Downloads/ ici]. Vous pouvez y récupérer les derniers binaires appropriés à votre système d'exploitation. Si vous vous sentez capables, vous pouvez opter pour la version [[Git]], vous pourrez alors voler avec la version de développement de FlightGear. La version git comporte un bon nombre de fonctions qui ne sont pas encore disponibles dans la version stable, et les toutes dernières versions de certain avions exigent ces fonctions, mais cette version peut être instable et elle est complexe à installer pour un novice.
+
Vous pouvez télécharger la dernière version ou les derniers ajouts disponibles [http://www.flightgear.org/Downloads/ ici]. Vous pouvez y récupérer les derniers binaires appropriés à votre système d'exploitation. Si vous vous sentez capables, vous pouvez opter pour la version [[Fr/FlightGear_et_Git|Git]], vous pourrez alors voler avec la version de développement de FlightGear. La version git comporte un bon nombre de fonctions qui ne sont pas encore disponibles dans la version stable et les toutes dernières versions de certains avions exigent ces fonctions, mais cette version peut être instable et elle est complexe à installer pour un novice.
  
 
=== Installer sur Windows ===
 
=== Installer sur Windows ===
 
Après installation, une page apparaît dans laquelle vous devez définir des emplacements de fichiers.
 
Après installation, une page apparaît dans laquelle vous devez définir des emplacements de fichiers.
  
Tout d'abord, vous devez définir où se trouve l'exécutable de FlightGear. Utilisez la le bouton de recherche pour trouver la position de l'exécutable fgfs.exe.( Par défaut, elle se trouve dans <tt>C:\Program Files\FlightGear\bin\win32\fgfs.exe</tt>.
+
Tout d'abord, vous devez définir où se trouve l'exécutable de FlightGear. Utilisez le bouton de recherche pour trouver la position de l'exécutable fgfs.exe.( Par défaut, il se trouve dans <tt>C:\Program Files\FlightGear\bin\win32\fgfs.exe</tt>.
 
+
Dans la seconde ligne, on vous demande de renseigner le [[$FG_ROOT|FlightGear Root]]. Là encore, utilisez la zone de recherche pour trouver le dossier <tt>data/</tt> ou entrez directement le chemin vers ce dossier (Par défaut, il se trouve ici : <tt>C:\Program Files\FlightGear\data</tt>). De même, vous pouvez entrer le dossier scenery.
+
  
 +
Dans la seconde ligne, on vous demande de renseigner le dossier par défaut d'installation des données de FlightGear ([[Fr/$FG_ROOT|FlightGear Root]]). Là encore, utilisez la zone de recherche pour trouver le dossier <tt>data/</tt> ou entrez directement le chemin vers ce dossier (Par défaut, il se trouve ici : <tt>C:\Program Files\FlightGear\data</tt>). De même, vous pouvez entrer le dossier <tt>Scenery/</tt>.
  
 
Une fois que vous avez défini ces paramètres par défaut, continuer l'installation comme expliqué ci-dessous
 
Une fois que vous avez défini ces paramètres par défaut, continuer l'installation comme expliqué ci-dessous
  
==== Installer sur Mac OS X ===
+
=== Installer sur Mac OS X ===
Installing [[FlightGear Mac OS X|FlightGear on Mac OS X]] is very simple. Just drag and drop the FlightGear icon to the <tt>/Applications</tt> folder. That's it. The first time you launch FlightGear, its icon on the Dock bounces for several seconds while loading aircraft and airport info. When the GUI launcher appears, select an aircraft and and airport by clicking the "Gear" buttons at the right of the names. Pressing "Start flight" will launch the simulator. You can configure more options using the GUI launcher. see http://macflightgear.sourceforge.net/home/documents/users-guide/ for more details.
+
L'installation [[FlightGear Mac OS X|FlightGear sur Mac OS X]] est très simple. Faites juste un glisser-déposer de l'icone de FlightGear dans le dossier <tt>/Applications</tt>. C'est tout. La première fois que vous lancez FlightGear, son icone dans le Dock rebondit plusieurs secondes pendant le chargement. Quand le lanceur GUI apparaît, sélectionnez l'aéroport et l'avion en cliquant sur le bouton Gear (petite roue dentée) à droite des noms. Presser sur le bouton "Lancer Flight" , le simulateur démarre. Vous pouvez configurer plus d'options en vous servant du Lanceur GUI. Voir  http://macflightgear.sourceforge.net/home/documents/users-guide/ pour plus de détails.
  
If you want to launch flightgear using command-line, launch <tt>/Applications/Utilities/Terminal.app</tt> and type the following.
+
Si vous voulez lancer Fg en vous servant de la ligne de commande, envoyez <tt>/Applications/Utilities/Terminal.app</tt> et tapez la commande suivante:
  
 
  cd /Applications/FlightGear.app/Contents/Resources
 
  cd /Applications/FlightGear.app/Contents/Resources
 
  ./fgfs --options.....  
 
  ./fgfs --options.....  
  
The [[$FG_ROOT]] and [[$FG_SCENERY]] are not set on Mac OS X. If you want to specify these variables yourself for command-line use, run the followings on Terminal.app:
+
Les [[$FG_ROOT]] et [[$FG_SCENERY]] ne sont pas installés sur Mac OS X. Si vous voulez spécifier ces variables vous-même avec la ligne de commande, entrez:
  
 
  FG_ROOT=/Applications/FlightGear.app/Contents/Resources/data
 
  FG_ROOT=/Applications/FlightGear.app/Contents/Resources/data
  FG_SCENERY=$FG_ROOT/Scenery
+
  FG_SCENERY=[[$FG_ROOT]]/Scenery
  
After launching the GUI launcher, you will have the alias to [[$FG_ROOT]] at $HOME/Documents/Flightgear/<version> so you can browse the data folder using Finder.
+
Après lancement du GUI, vou aurez l'alias de [[$FG_ROOT]] à $HOME/Documents/Flightgear/<version> ainsi vous pourrez naviguer dans le dossier à partir du Finder.
 +
 
 +
=== Installer sur Ubuntu/Debian ===
 +
 
 +
FlightGear peut être installé directement à partir du gestionnaire de paquets Synaptic.
 +
Ouvrez le gestionnaire de paquets Synaptic (Système -> Administration -> Gestionnaire de paquets Synaptic, cherchez FlightGear et suivez les instructions.
 +
 
 +
Attention via synaptic vous n'aurez pas forcément la dernière version de FlightGear (généralement les versions présentes sont inférieures à la v2.6). je vous conseille fortement de compiler vous même Fg ou bien d'utiliser les paquets pré-compilés, disponibles par exemple sur [http://www.playdeb.net/software/FlightGear GetDeb].
  
 
=== Configurer OpenGL ===
 
=== Configurer OpenGL ===
FlightGear runs best with current [[OpenGL]] video driversIf you are having trouble running FlightGear smoothly, see [[Configuring OpenGL]] for more information.
+
FlightGear fonctionnera mieux avec les pilotes [[OpenGL]] récentsSi vous rencontrez des difficultés à faire fonctionner FlightGear de manière performante, consultez l'article [[Graphics drivers configuration]] pour plus d'informations.
  
 
=== Télécharger des scènes ===
 
=== Télécharger des scènes ===
A limited set of [[scenery]] comes installed with FlightGear, which consists of the area surrounding [[San Francisco International Airport|KSFO]].
+
Afin de limiter la taille globale du logiciel, une quantité limitées de scènes ([[scenery]]) est installée par défaut avec FlightGear. La zone par défaut est située autour de l'aéroport de [[San Francisco International Airport|KSFO]].
  
In FlightGear, scenery is divided into two kinds of data: Objects and Terrain. Objects are the buildings, bridges and radio towers, etc. that represent three-dimensional structures. Terrain represents the contours, elevations and type of ground you fly over.
+
Dans FlightGear, les scènes sont divisées en deux types de données : les objets (Objects) et le terrain (Terrain). Les objets correspondent aux bâtiments, aux ponts et aux pylônes radioélectriques par exemple, qui représentent des structures 3D. Le terrain correspond au contour, à l'élévation et au type de sol que vous survolez.
  
All object data goes in an Objects directory and all terrain data goes in a Terrain directory. The location of the scenery and its sub-directories depends on your particular installation.
+
Toutes les données concernant les objets sont positionnées dans un répertoire "Objects" et toutes les données liées au terrain dans un répertoire "Terrain". L'emplacement des scènes et des sous-répertoires associés peuvent dépendre de votre configuration.
  
To download Objects and Terrain for FlightGear, go to the FlightGear website and navigate to the [http://www.flightgear.org/Downloads/ Downloads] page. On this page follow the link to download scenery from the map. Choose a block from the map where you will by flying. Once the package has downloaded, extract into your FlightGear scenery directory.
+
Pour télécharger les objets et le terrain pour FlightGear, rendez-vous sur la page[http://www.flightgear.org/Downloads/ des Téléchargements]. Sur cette page, suivez le lien pour télécharger les scènes à partir de la carte. Choisissez la partie de la carte où vous souhaitez voler. Une fois le paquet téléchargé, décompressez-le dans le répertoire des scènes de FlightGear.
  
The scenery packages available from the FlightGear website contain both Objects and Terrain for the locations.
+
Les paquetages de scènes disponibles à partir du site Internet de FlightGear contiennent à la fois les objets et le terrain pour la position concernée.
  
You may obtain additional and more up to date scenery Objects as they become available through the [http://scenemodels.flightgear.org/ FlightGear Scenery Database].
+
Vous pouvez obtenir des objets complémentaires ou plus récents dès qu'ils deviennent disponibles dans la [http://scenemodels.flightgear.org/ base de données des objets FlightGear]. Cependant, ils sont également diffusés en temps réel via [[Terrasync]], que nous vous recommandons d'utiliser.
  
Information beyond this brief overview is available in [[Installing Scenery]] and [[Downloading New Flightgear Scenery for Windows XP]]
+
Pour des informations complémentaires, consultez les articles [[Installing Scenery]] et [[Downloading New Flightgear Scenery for Windows XP]].
  
 
=== Télécharger des avions ===
 
=== Télécharger des avions ===
To download additional [[aircraft]] for FlightGear individually, go to the FlightGear website and navigate to the [http://www.flightgear.org/Downloads/ Downloads] page, then choose [Aircraft Downloads http://flightgear.org/Downloads/aircraft-2.0.0/].
+
Pour télécharger individuellement des avions ou hélicoptères complémentaires pour FlightGear, rendez-vous sur le site principal de FlightGear et naviguez ensuite jusqu'à la [http://www.flightgear.org/Downloads/ page de téléchargements], puis sur le lien [http://flightgear.org/Downloads/aircraft-2.0.0/ Téléchargements avions 2.0].
  
Once the aircraft package has downloaded, decompress and extract the archived files onto your computer. You may extract to a temporary directory and move them, or extract directly into the Aircraft directory in FlightGear. This is typically <tt>[[$FG_ROOT]]/data/Aircraft</tt>.
+
Une fois que les paquetages d'avions ont été téléchargés, décompressez-les et extrayez les fichiers sur votre ordinateur. Vous pouvez les décompresser dans un répertoire temporaire et ensuite les déplacer, ou bien les extraire directement dans le répertoire Aircraft de FlightGear, généralement situé à l'emplacement <tt>[[$FG_ROOT]]/data/Aircraft</tt>.
  
See also [[Installing Aircraft]] for more documentation.
+
Reportez-vous également à l'article [[Installing Aircraft]] pour plus d'informations.
  
=== Starting FlightGear ===
+
=== Démarrer FlightGear ===
Many users choose to start FlightGear from the command line ("console" or "shell" as it is known to Unix users). Alternatively some use graphical interfaces such as [[FlightGear Launch Control|Fgrun]] (FlightGear Launch Control).  
+
Si beaucoup d'utilisateurs choisissent de lancer FlightGear à partir de la ligne de commande ("console" ou "shell" pour les amateurs d'Unix), des interfaces graphiques de lancement alternatives existent comme [[FlightGear Launch Control|Fgrun]] (FlightGear Launch Control).  
  
To start FlightGear type on the command line:
+
Pour démarrer FlightGear, tapez dans une fenêtre en ligne de commande :
  
 
  fgfs
 
  fgfs
  
and hit enter. This will start FlightGear.
+
et appuyez sur Entrée. Ceci démarrera FlightGear.
  
If FlightGear fails to start, it is likely the compiled FlightGear binary software is not in your path. If you know Unix, you may add the location of the binary to your path and try starting again. Otherwise, you may find the location of the 'fgfs' binary and enter an absolute path to it like
+
Si FlightGear ne se lance pas correctement, cela est probablement dû au fait que l'exécutable FlightGear binary n'est pas dans votre ''path''. Si vous connaissez Unix, vous pouvez ajouter l'emplacement de votre fichier exécutable à votre path et recommencer. Autrement, vous pouvez rechercher l'emplacement du binaire 'fgfs' et entrer un chemin absolu pour l'exécuter, comme :
  
 
  /usr/games/fgfs
 
  /usr/games/fgfs
  
The location depends on your particular system and choices you made during compile and installation.
+
L'emplacement dépend de votre système et des choix que vous avez effectué lors de la compilation et/ou de l'installation.
  
It is important to understand when not using a graphical interface to start FlightGear, your interaction will be entirely from the command line. To see available aircraft, you specify an option on the command line. To specify an aircraft, an airport, multiplayer server, etc. you add an option to the command line when starting FlightGear. Please consult the list of [[ Command Line Parameters ]]. The parameters are also useful to those starting FlightGear from [[ FlightGear Launch Control ]] graphical interface, as it allows you to specify parameters. If you are using FlightGear 1.0.0 this list may be useful [[FlightGear 1.0 aircraft names for command line]].
+
Il est important de comprendre que, lorsque vous n'utilisez pas d'interface graphique pour lancer FlightGear, votre interaction s'effectuera entièrement à partir de la ligne de commande. Pour lister les avions disponibles, vous préciserez une option en ligne de commande. Pour spécifier un avion, un aéroport, un serveur réseau, etc... vous ajouterez une option à la ligne de commande au lancement de FlightGear. Veuillez consulter la liste des [[ Command Line Parameters ]]. Les paramètres sont également utiles pour ceux qui lancent FlightGear à partir de l'interface graphique [[ FlightGear Launch Control ]], car ils vous permettent de spécifier des paramètres complémentaires. Si vous utilisez FlightGear 1.0.0, cette liste vous sera utile : [[FlightGear 1.0 aircraft names for command line]].
  
=== Montrer les avons disponibles ===
+
=== Lister les avions disponibles ===
From the command line:
+
A partir de la ligne de commande :
  
 
  fgfs --show-aircraft
 
  fgfs --show-aircraft
  
displays a list of available (installed) aircraft.
+
retourne une liste des avions installés et donc disponibles.
  
 
=== Choisir un avion ===
 
=== Choisir un avion ===
From the command line:
+
A partir de la ligne de commande :
  
 
  fgfs --aircraft=foo
 
  fgfs --aircraft=foo
  
where foo is the name of the folder the aircraft files live in. See also [[Command Line Parameters]].
+
foo est le nom du répertoire où se trouvent les fichiers de l'avion. Voir également [[Command Line Parameters]].
  
=== Voler en multijoueur via internet ===
+
=== Voler en multijoueur via Internet ===
 
{{Main article|Howto: Multiplayer}}
 
{{Main article|Howto: Multiplayer}}
  
 
=== Utiliser le clavier et la souris ===
 
=== Utiliser le clavier et la souris ===
Users with limited access to a [[joystick]] or other controllers sometimes use the keyboard or mouse to control their aircraft. Using the keyboard to fly can be difficult and the mouse is recommended over the keyboard. Other adjustments may be made with the keyboard.
+
Les utilisateurs avec un accès limité à un [[joystick]] ou à d'autres systèmes de contrôle utilisent parfois le clavier ou la souris pour contrôler leur aéronef. L'utilisation du clavier pour voler peut s'avérer difficile et la souris est alors recommandée. D'autres ajustements peuvent être effectués avec le clavier.
  
To get help with keyboard commands, with FlightGear running, go to the Help [[Menubar|menu]], look under Basic Keys (for simulator related commands) and Common Aircraft Keys (for commands universal to all aircraft) and Aircraft Help for key commands specific to your aircraft. A chart displaying what each key does will display.
+
Pour obtenir de l'aide avec les commandes clavier, FlightGear fonctionnant, allez dans le menu [[Menubar|menu]] Help, regardez dans le paragraphe Basic Keys (pour les commandes relatives au simulateur) et les touches communes pour le pilotage des avions (commandes universelles pour tous les avions) et Aircraft Help pour les commandes clés pour votre aéronef.
  
To use the mouse to fly the aircraft, right click and move the mouse to direct the aircraft, right click again to look around, click again to return to normal.
+
Pour utiliser la souris pour piloter l'avion, cliquez-droit une fois directement dans le cockpit et bougez la souris pour piloter l'avion. Faites un nouveau clic-droit pour naviguer autour de l'avion. Cliquez-droit une nouvelle fois pour revenir à la situation normale.
  
 
=== La première fois dans le cockpit ===
 
=== La première fois dans le cockpit ===
Finding your way around the cockpit can be daunting the first time.
+
Se retrouver dans le cockpit peut être déroutant la première fois.
  
Where is the 'virtual cockpit?' Not all FlightGear aircraft come with an interior, including a virtual cockpit. (Due to FlightGear being used by various research projects, some aircraft may not even come with an exterior model. Remember, FlightGear is very flexible.) A 2D panel may display over the 3d cockpit if one exists. You may turn this off using the View menu. Otherwise, you should be sitting in the virtual cockpit when FlightGear starts, as long as the Cockpit View is selected.
+
Qu'est-ce que le cockpit virtuel ? Tous les aéronefs FlightGear ne sont pas livrés avec un intérieur, y compris un cockpit viruel. (FlightGear étant utilisé dans divers projets de recherche, certains avions peuvent également n'avoir aucun modèle externe, même si cela est de plus en plus rare. Rappelez-vous : FlightGear est très souple.) Un panneau 2D peut s'afficher par-dessus le cockpit 3D s'il existe. Vous pouvez le désactiver en utilisant le menue "Vue". Autrement, vous devriez être à présent assis dans le cockpit virtuel quand FlightGear démarre, tant que la vue Cockpit est sélectionnée.
  
You may find it difficult to read some of the displays, dials and gauges on the instrument panel. Use the Zoom keys to zoom in on an instrument. The 'x' and Shift-X keys control eyepoint zoom in the Cockpit View. Use the joystick hat (or other controller assigned to this function) to pan the eyepoint to the instrument you wish to read. Then zoom in.
+
Vous pouvez trouver difficile de lire certains indicateurs, jauges ou affichages sur le panneau d'instruments. Utilisez les touches de zoom pour zoomer sur un instrument. Les touches 'x' et Shift-X permettent de contrôler le zoom vu de l'oeil du pilote dans la vue du Cockit. L'utilisation du bouton de vue du joystick (souvent appelé 'hat') ou d'un autre contrôleur assigné à cette fonction peut permettre de déplacer le point de visée de l'oeil vers l'instrument que vous visez. Ensuite, vous n'avez plus qu'à viser.
  
Alternate Method: Click the right mouse button until you get a cursor with two arrows (like this <=>). You can now move your view around the cockpit. Press 'x' and Shift-X to zoom in and out.
+
Autre méthode : cliquez-droit à la souris jusqu'à obtenir un curseur ressemblant à deux flèches comme ceci : <=>. Vous pouvez à présent zoomer la vue dans votre cockpit en utilisant les touches 'x' et 'Shift-X' pour zoomer et dézoomer.
  
'''Note:''' Some functions, such as starter or magneto, may be difficult to use or lack "hotspots" to control with your mouse. Especially when flying an aircraft model that is still undergoing development. In this case, look for equivalent controls on a 2D panel or resort to the keyboard. The keyboard controls always work according to the assignments listed on the Help Menu (unless reassigned by an aircraft or configuration). Go to the main window menu, click Help, then click Basic Keys or Common Aircraft Keys.
+
'''Note :''' certaines fonctions, comme le démarrage ou la gestion des magnétos peuvent s'avérer difficiles à utiliser ou manquer de points de contrôles pour les gérer avec votre souris, tout spécialement pour les avions en cours de développement. Dans ce cas, recherchez les contrôles équivalents sur un panneau 2D ou utilisez le clavier. Les contrôles clavier fonctionnent toujours en utilisant les contrôles précisés dans le menu Help (sauf s'ils ont été modifiés dans l'avion en question). Aller dans le menu Help, puis cliquez sur l'item Basic Keys ou Common Aircraft Keys.
  
One of the first steps I take on entering an unfamiliar cockpit is to press Ctrl-C to highlight all the "hotspots" on the 3d cockpit instrument panel. This enables you to easily see where to place the mouse to operate an instrument's controls, buttons, knobs, etc.
+
Un des premiers pas que je réalise lorsque je rentre dans un avion que je connais pas est d'appuyer sur Ctrl-C pour surligner toutes les zones cliquables sur le panneau d'instruments du cockpit 3D. Cela permet de localiser aisément où placer votre souris pour effectuer un contrôle sur un instrument ou des boutons.
  
Many aircraft offer a help menu specific to that aircraft on the Aircraft Help menu (go to Help, then Aircraft Help.
+
La plupart des aéronefs disposent d'un menu d'aide spécifique à l'aéronef et question dans le menu Aircraft Help (allez dans le menu, puis Aircraft Help).
[[File:[[File:Exemple.jpg]]]]
+
  
== Faire son premier vol ==
+
== Réussir son premier vol ==
One of the most frequent questions novice pilots ask about any flight sim, but more so to FlightGear, is "why is my aircraft turning left all the time?" Although it could be due to wind gusts crossing the runway, it is more likely due to the increased realism FlightGear provides. In a certain other flight simulator, some settings are turned down to make the aircraft easier to fly. This reduces effects such as propeller torque and p-factor, which may be the cause of the tendency to turn to the left (to figure out which effect, you may read more in [[Understanding Propeller Torque and P-Factor ]]).
+
Une des questions les plus fréquentes que les pilotes novices posent à propos de n'importe quel simulateur de vol, et surtout FlightGear, est "pourquoi est-ce que mon avion à tendance à tourner vers la gauche tout le temps ?". Bien que cela puisse être dû à des rafales de vent traversier à la piste, il y a plus de chances que cela provienne du réalisme accru présent dans FlightGear. Dans certains simulateurs de vol, des paramètres de réalisme sont désactivés par défaut pour rendre l'avion plus facile à piloter. Cela réduit notamment les effets comme le couple du moteur et le facteur p, qui peut être la cause de cette tendance à tourner vers la gauche (pour mieux connaître ces effets, vous pouvez lire l'article [[Understanding Propeller Torque and P-Factor]]).
  
Despite marketing slogans to the contrary, some flight simulators are aimed at a casual game player market, and ship with their "realism" turned down. The realism is always turned up in FlightGear.
+
Malgré des arguments marketing du contraire, certains simulateurs sont conçus pour un marché du pilote "joueur" classique, et sont fournis avec leurs fonctions de réalisme amoindries par défaut, alors que FlightGear propose l'inverse.
  
FlightGear offers a great deal of realism, which may be confusing to first time pilots.
+
FlightGear offre beaucoup de réalisme, qui peut être déroutant pour les pilotes effectuant leurs premiers vols.
  
* "Left Turning Syndrome" for the previously mentioned reasons.
+
* "Le syndrôme du virage à gauche " pour les raisons mentionnées précédemment.
* Compass Turning Error: A compass, when subjected to the forces of flight, tends to turn in the opposite direction for a brief period before settling on the correct heading. This is not a malfunction.
+
* Compass Turning Error: Un compas, lorsqu'il est soumis à des forces d'un vol, tend à tourner dans la direction opposée pendant une brève période avant un réglage du cap correct. Ce n'est pas une défaillance.
* The Vertical Speed Indicator is also subject to error.
+
* Le variomètre est également sujet à l'erreur.
* The Horizontal Situation Indicator is driven by a gyroscope (that is why it's sometimes called a Directional Gyroscope), which is subject to a phenomenon called gyro drift. For a number of reasons, the gyro will drift from its current heading and must be periodically (about every 15 minutes) calibrated to agree with the magnetic compass heading.
+
* L'horizon artificiel est entraîné par un gyroscope (C'est pourquoi il est quelques fois appelé Gyroscope directionnel), qui est soumis à un phénomène appelé dérive du gyroscope. Pour un certain nombre de raisons, le gyroscope va dériver de son cap actuel et doit être périodiquement (environ toutes les 15 minutes) calibré pour se recaler avec le cap du compas magnétique.
  
Many forces act on an aircraft in flight as well as on the instruments and systems used for control and navigation, and may be counter-intuitive. Pilots must learn to recognize these phenomena and compensate for their effects. FlightGear models instrument errors that exist in the real world.
+
De nombreuses forces extérieures agissent sur un aéronef en vol aussi bien que sur les instruments et systèmes utilisés pour le contrôle et la navigation, et peuvent être contre-intuitives. Les pilotes doivent apprendre à reconnaître ces phénom-nes et compenser leurs effets. FlightGear modélise des erreurs d'instruments qui ont lieu dans le monde réel.
  
 
=== Voler en utilisant l'aide électronique et le pilote automatique ===
 
=== Voler en utilisant l'aide électronique et le pilote automatique ===
To make this very clear for new users: Some aircraft require you to use the autopilot available from the Autopilot menu, which is the original FlightGear autopilot. This is a '''generic''' autopilot and as such, many aircraft come with their own '''specific''' autopilot, frequently a model of the real life one. '''For aircraft that provide their own autopilot in the cockpit, you must use the autopilot controls available in the virtual cockpit'''. This means clicking on the instrument panel in the virtual cockpit. The Autopilot menu will be grayed out and unavailable when the aircraft supplies its own autopilot (generally).
+
Pour que ce soit clair pour les nouveaux utilisateurs: certains avions nécessitent que vous utilisiez le pilote automatique disponible à partir du menu "Autopilot", qui est le pilote automatique historique de FlightGear. C'est donc un pilote automatique '''générique''' et, ainsi, de nombreux aéronefs sont proposés avec leur propre pilote automatique '''spécifique''', fréquemment conçu à partir du véritable modèle rencontré dans ces aéronefs. '''Pour les aéronefs proposant leur propre pilote automatique dans le cockpit, vous devez utiliser les contrôles de l'autopilote disponibles dans le cockpit virtuel'''. Ceci signifie qu'il faut cliquer sur les panneaux d'instruments dans le cockpit virtuel. De manière générale, le menu Pilote Automatique (''Autopilot'') sera grisé et indisponible lorsque l'aéronef est proposé avec son propre pilote automatique.
  
FlightGear, as of version 0.9.9, comes with a "built-in" autopilot. The Autopilot dialog accessible from the FlightGear toolbar in the main FlightGear window _does not work with all aircraft_. It only works with aircraft that a) do not specify an autopilot, or b) aircraft that use the default autopilot. When an aircraft does not specify an autopilot, the default is used.
+
FlightGear, à partir de la version 0.9.9, est proposé avec un pilote automatique intégré. Le dialogue du pilote automatique disponile à partir de la barre de menu FlightGear dans la fenêtre principale FlightGear _ne fonctionne pas avec tout les aéronefs_. Il ne fonctionne qu'avec les aéronefs qui a) ne proposent pas leur propre pilote automatique, ou b) les aéronefs qui utilisent le pilote automatique par défaut. Quand les aéronefs ne proposent pas de pilote automatique, le pilote par défaut est utilisé.
  
For aircraft that supply their own autopilot, you must use the autopilot controls in the 2D or virtual cockpit. The Cessna comes with a KAP140 autopilot in its virtual cockpit. You _cannot use_ the Autopilot dialog with this aircraft. It has no effect. You must use the autopilot device in the panel.
+
Pour les aéronefs qui proposent leur propre pilote automatique, vous devez utiliser les contrôles du pilote automatique dans le cockpit 2D ou virtuel. Le Cessna est proposé avec un pilote automatique KAP140 dans sont cockpit virtuel. Vous _ne pouvez pas_ utiliser l'interface de pilote automatique par défaut avec cet aéronef. Il n'a aucun effet. Vous devez utiliser le pilote automatique présent dans le cockpit.
  
For help with navigation see [[Understanding Navigation]]
+
Pour obtenir plus d'aide sur la navigation, voyez [[Understanding Navigation]]
  
 
=== Navigation et aéroports ===
 
=== Navigation et aéroports ===
When you first start FlightGear, whether from the command line or the graphical interface, you may wonder how to determine what airports are available. Fgrun displays a list of airports, but you will not see details such as Tower or ILS frequencies. You will not find a map showing VORs and their frequencies. Short of finding an actual sectional map for the area you wish to fly, what can you do?
+
Quand vous démarrez FlightGear la première fois, que ce soit à partir de la ligne de commande ou via l'interface graphique, vous pouvez vous demander comment déterminer quels sont les aéroports disponibles. Fgrun affiche une liste des aéroports, mais vous ne verrez pas tous les détails comme les fréquences ILS ou les fréquences "Tour". Vous ne trouverez pas une carte affichant les VOR et leurs fréquences. Si en plus vous ne disposez pas d'une carte aéronautique pour la zone dans laquelle vous souhaitez évoluer, que pouvez-vous faire ?
  
[http://maps.google.com Google Maps] and the [[MPMap|FlightGear Online Map for multiplayers]] are both good resources as well as the FlightGear [http://fgfs.i-net.hu/modules/fgplanner/ Community Flight Planner].
+
[http://maps.google.com Google Maps] et la [[MPMap|carte multijoueurs FlightGear en ligne]] sont toutes deux de bonnes sources d'information de même que [http://fgfs.i-net.hu/modules/fgplanner/ l'organisateur de vols communautaire] de FlightGear.
  
 
== Obtenir de l'aide ==
 
== Obtenir de l'aide ==
  
 
=== Chat ===
 
=== Chat ===
The quickest way to get help with FlightGear is to join in the chat room [[FlightGear IRC channel]].
+
Une des manières les plus rapides pour obtenir de l'aide avec FlightGear est de rejoindre le canal IRC : [[FlightGear IRC channel]] (anglais) ou le serveur Jabber (français).
  
=== Groupe de discussion via courriel ===
+
=== Liste de diffusion ===
The documentation for FlightGear is sketchy and undergoing constant change as new features are developed. This makes chat the best place to find answers to problems getting FlightGear to run.
+
La documentation de FlightGear est encore assez rudimentaire et surtout en changement permanent au fur et à mesure du développement de nouvelles fonctions. Ceci fait que le chat est bien souvent le meilleur endroit pour obtenir des réponses aux problèmes que vous pouvez rencontrer pour faire fonctionner FlightGear.
  
 
=== Documents ===
 
=== Documents ===
The ways for users to get help with FlightGear are:
+
Les différentes possibilités pour permettre aux utilisateurs d'obtenir de l'aide avec FlightGear sont:
  
* Documents bundled with the release package.
+
* Les documents (manuels, fichiers textes) fournis avec le paquetage de la version.
* [http://flightgear.org/forums FlightGear Forum]
+
* Le {{forum link|text=forum FlightGear}}
* [[FlightGear IRC channel]]
+
* Le canal IRC : [[FlightGear IRC channel]]
* [[Malinglists|FlightGear users mailing list]].
+
* La [[Malinglists|liste de diffusion des utilisateurs de FG]].
  
 
== Pour en savoir plus ==
 
== Pour en savoir plus ==
This page is designed to give the user the essential things they need to know about using FG for the first time.
+
Cette page a été conçue pour donner à l'utilisateur les informations essentielles qu'il doit connaître lorsqu'il utilise FlightGear pour la première fois.
  
You now know enough to get started with FlightGear. To learn more, you may wish to start at the main page of this wiki and read the more detailed Getting Started section, or Using FlightGear section or study the Flying Resources to learn more about flight instruments and how to navigate and fly your aircraft.
+
Vous en savez maintenant suffisamment pour débuter avec FlightGear. Pour en savoir plus, vous pourriez souhaiter consulter la page principale de ce wiki et lire les sections plus détaillées (Getting Started, Using FlightGear) ou étudier les Flying Resources pour en apprendre plus sur les instruments de vol et sur la manière de naviguer et voler avec votre aéronef.
  
Also, note that those using the Git version of FlightGear may choose to update their aircraft files through the Git system.
+
Egalement, ceux d'entre vous qui utilisent la version Git de FlightGear peuvent choisir de mettre à jour les fichiers de leur avions à travers le système Git.
  
The following are some issues raised by new users of FlightGear. More detailed troubleshooting and answers can be found in [[Troubleshooting Problems]] and the [[FAQ]].
+
Les points suivants récapitulent certaines des difficultés rencontrées par les nouveaux utilisateurs de FlightGear. Des aides et des réponses plus complètes peuvent être trouvées ici : [[Troubleshooting Problems]] ainsi que dans la [[FAQ]].
  
=== Je ne veux pas compresser flightgear que dois-je faire? ===
+
=== Je ne veux pas compiler FlightGear, que dois-je faire? ===
[http://www.flightgear.org/Downloads/ Our website] offers precompiled binaries for download and install on a variety of systems. Current platforms are Windows, Linux, Solaris, SGI, Mac OSX and FreeBSD. These are offered as a convienence and availablility may vary at times.
+
[http://www.flightgear.org/Downloads/ Notre site web] propose des binaires précompilés qui peuvent être téléchargés et installés sur un certain nombre de systèmes. Les plateformes actuelles sont Windows, Linux, Solaris, SGI, Mac OSX et FreeBSD. Cette variété est offerte pour rendre l'installation plus pratique, cependant, leur disponibilité effective peut varier.
  
Note: FlightGear is highly configurable through editable [[XML]] files. You are free, and encouraged to, make changes to aircraft flight models and any other feature you wish to change for your personal satisfaction or to share with other FlightGear users. The flight model is not defined in a binary file. It is easy to modify (given enough knowledge). Although the install is binary, most of FlightGear's system is open to configuration through XML files and [[NASAL scripting]].
+
Note : FlightGear est hautement configurable à travers des fichiers [[XML]] éditables. Vous êtes libres, et encouragé, à réaliser des améliorations des modèles de vol des aéronefs ainsi que sur toute fonctionnalité que vous souhaiteriez modifier pour votre satisfaction personnelle ou pour distribuer avec d'autres utilisateurs de FlightGear. Le modèle de vol n'est pas défini dans un fichier binaire. Il est facile de le modifier (si vous avez les connaissances suffisantes). Bien que l'instalaltion soit binaire, la plupart du système FlightGear est ouvert à la configuration à partir de fichiers XML et du [[NASAL scripting]].
  
=== Est-ce qu'il y a un manuel a imprimé? ===
+
=== Est-ce qu'il y a un manuel imprimable ? ===
You are invited to read "[[The Manual]]" online as [http://www.flightgear.org/Docs/getstart/getstart.html HTML]
+
Vous êtes invité à lire le manuel ("[[The Manual]]") en ligne [http://www.flightgear.org/Docs/getstart/getstart.html à cette adresse] ou à le télécharger comme
or download a [http://mapserver.flightgear.org/getstart.pdf PDF] for viewing with Acrobar Reader or printing.
+
[http://mapserver.flightgear.org/getstart.pdf fichier PDF] pour le visualiser avec Acrobat Reader ou l'imprimer.
  
"The Manual" is not always up to date with recent developments but provides a good start for beginners.
+
Le manuel ("The Manual") n'est pas toujours à jour avec les derniers développements, mais constitue un bon début pour les débutants.
  
 
== Voulez-vous nous aider ? ==
 
== Voulez-vous nous aider ? ==
 
{{Main article|Volunteer}}
 
{{Main article|Volunteer}}
  
=== Testeur ===
+
=== Tester ===
* [[Building Flightgear|Build]] the latest GIT code or download snapshots (link)
+
* [[Building Flightgear|Compiler]] le dernier code GIT ou télécharger les instantanés (link)
* File Bug Reports
+
* Remplir des rapports d'anomalie
  
=== Debugging & Profiling ===
+
=== Débugger & profiler ===
* Running FlightGear via valgrind to track down memory leaks
+
* Utiliser FlightGear via valgrind afin de localiser des fuites mémoire.
  
 
=== Aider facilement la communauté ===  
 
=== Aider facilement la communauté ===  
* Help new users with downloading, compiling, installing and running FlightGear (http://www.flightgear.org/forums or on IRC)
+
* Aider les nouveaux utilisateurs à télécharger, compiler, installer et utiliser FlightGear ({{forum link|text=sur le forum}} ou sur IRC)
* Provide Ideas & Suggestions, see: [[Feature Requests / Proposals / Ideas]]
+
* Donner des idées et des suggestions, voir : [[Feature Requests / Proposals / Ideas]]
* Help clean up this wiki
+
* Aider à nettoyer/traduire/mettre à jour ce wiki et la documentation
* Help provide new contents for missing wiki pages
+
* Aider à fournir du nouveau contenu pour les pages manquantes du wiki
  
 
=== Développement ===
 
=== Développement ===
* Writing documentation! Everyone is welcome to contribute to "The Manual"; having at least a little experience with LaTeX makes the task easier. Please contact the authors of The Manual if you would like to add corrections or whole chapters, you may also simply use this wiki to contribute fixes, modifications and new contents.
+
* Ecrire de la documentation ! Chacun est bienvenu à contribuer au manuel ("The Manual"); avoir au moins un petit peu d'expérience avec LaTeX rends la tâche plus simple. Veuillez contacter les auteur du manuel si vous voulez ajouter des corrections ou des chapitres entiers. Vous pouvez également simplement utiliser ce weiki pour contribuer à des corrections, des modifications ou à de l'ajout de nouveau contenu.
* C/C++ Coding:
+
* Codage C/C++ :
** provide source code cleanups (i.e. help in the process of migrating over to a primarily smart pointer-based memory management approach using SGSharedPtr)
+
** fournir des portions de code nettoyées (c'est-à-dire contribuer au processus de migration vers une approche de gestion de mémoire basée sur des pointeurs intelligents en utilisant SGSharedPtr)
** provide bug fixes [[Bugs]]
+
** fournir des corrections de [[Bugs]]
** provide enhanced features [[Feature Requests / Proposals / Ideas]]
+
** fournir des fonctionnalités améliorées : [[Feature Requests / Proposals / Ideas]]
** provide new features
+
** fournir de nouvelles fonctionnalités
** get involved in any of the other FlightGear-affiliated projects
+
** s'investir dans l'un ou l'autre des projets affiliés à FlightGear
* Aircraft development (3D modelling, textures, FDMs, scripting)
+
* Développement des aéronefs (modélisation 3D, textures, modèles de vol (FDM), scripts)
* Scenery development
+
* Développement des scènes
 +
 
 +
[[Category:FlightGear]]
  
 +
[[ca:Nou a FlightGear]]
 
[[de:Neu bei FlightGear]]
 
[[de:Neu bei FlightGear]]
[[es:Nuevo para FlightGear]]
 
[[fr:Nouveau sur flightgear]]
 
 
[[en:New to FlightGear]]
 
[[en:New to FlightGear]]
 +
[[es:Nuevo en FlightGear]]
 +
[[fi:Uusi_käyttäjä]]
 +
[[it:Nuovo per FlightGear]]
 +
[[ja:FlightGear入門]]
 +
[[nl:Nieuw bij FlightGear]]
 +
[[pt:Novo no FlightGear]]
 +
[[sr:Novi u FlightGear-u]]
 +
[[th:New to FlightGear]]
 +
[[zh:FlightGear新手]]

Latest revision as of 03:25, 14 June 2019

Certaines parties de cet article n'ont pas été mises à jour depuis 2008

Pour commencer

Configuration matérielle

Pour que FlightGear tourne de façon fluide, il vous faut une carte graphique supportant au moins OpenGL 2.0(flightgear version 2.8 et supérieur) . La plupart des ordinateurs modernes supportent OpenGL, mais si vous avez des problèmes avec un taux d'image par seconde trop bas, allez voir Prérequis matériel pour plus d'informations.

Obtenir FlightGear

Vous pouvez télécharger la dernière version ou les derniers ajouts disponibles ici. Vous pouvez y récupérer les derniers binaires appropriés à votre système d'exploitation. Si vous vous sentez capables, vous pouvez opter pour la version Git, vous pourrez alors voler avec la version de développement de FlightGear. La version git comporte un bon nombre de fonctions qui ne sont pas encore disponibles dans la version stable et les toutes dernières versions de certains avions exigent ces fonctions, mais cette version peut être instable et elle est complexe à installer pour un novice.

Installer sur Windows

Après installation, une page apparaît dans laquelle vous devez définir des emplacements de fichiers.

Tout d'abord, vous devez définir où se trouve l'exécutable de FlightGear. Utilisez le bouton de recherche pour trouver la position de l'exécutable fgfs.exe.( Par défaut, il se trouve dans C:\Program Files\FlightGear\bin\win32\fgfs.exe.

Dans la seconde ligne, on vous demande de renseigner le dossier par défaut d'installation des données de FlightGear (FlightGear Root). Là encore, utilisez la zone de recherche pour trouver le dossier data/ ou entrez directement le chemin vers ce dossier (Par défaut, il se trouve ici : C:\Program Files\FlightGear\data). De même, vous pouvez entrer le dossier Scenery/.

Une fois que vous avez défini ces paramètres par défaut, continuer l'installation comme expliqué ci-dessous

Installer sur Mac OS X

L'installation FlightGear sur Mac OS X est très simple. Faites juste un glisser-déposer de l'icone de FlightGear dans le dossier /Applications. C'est tout. La première fois que vous lancez FlightGear, son icone dans le Dock rebondit plusieurs secondes pendant le chargement. Quand le lanceur GUI apparaît, sélectionnez l'aéroport et l'avion en cliquant sur le bouton Gear (petite roue dentée) à droite des noms. Presser sur le bouton "Lancer Flight" , le simulateur démarre. Vous pouvez configurer plus d'options en vous servant du Lanceur GUI. Voir http://macflightgear.sourceforge.net/home/documents/users-guide/ pour plus de détails.

Si vous voulez lancer Fg en vous servant de la ligne de commande, envoyez /Applications/Utilities/Terminal.app et tapez la commande suivante:

cd /Applications/FlightGear.app/Contents/Resources
./fgfs --options..... 

Les $FG_ROOT et $FG_SCENERY ne sont pas installés sur Mac OS X. Si vous voulez spécifier ces variables vous-même avec la ligne de commande, entrez:

FG_ROOT=/Applications/FlightGear.app/Contents/Resources/data
FG_SCENERY=$FG_ROOT/Scenery

Après lancement du GUI, vou aurez l'alias de $FG_ROOT à $HOME/Documents/Flightgear/<version> ainsi vous pourrez naviguer dans le dossier à partir du Finder.

Installer sur Ubuntu/Debian

FlightGear peut être installé directement à partir du gestionnaire de paquets Synaptic. Ouvrez le gestionnaire de paquets Synaptic (Système -> Administration -> Gestionnaire de paquets Synaptic, cherchez FlightGear et suivez les instructions.

Attention via synaptic vous n'aurez pas forcément la dernière version de FlightGear (généralement les versions présentes sont inférieures à la v2.6). je vous conseille fortement de compiler vous même Fg ou bien d'utiliser les paquets pré-compilés, disponibles par exemple sur GetDeb.

Configurer OpenGL

FlightGear fonctionnera mieux avec les pilotes OpenGL récents. Si vous rencontrez des difficultés à faire fonctionner FlightGear de manière performante, consultez l'article Graphics drivers configuration pour plus d'informations.

Télécharger des scènes

Afin de limiter la taille globale du logiciel, une quantité limitées de scènes (scenery) est installée par défaut avec FlightGear. La zone par défaut est située autour de l'aéroport de KSFO.

Dans FlightGear, les scènes sont divisées en deux types de données : les objets (Objects) et le terrain (Terrain). Les objets correspondent aux bâtiments, aux ponts et aux pylônes radioélectriques par exemple, qui représentent des structures 3D. Le terrain correspond au contour, à l'élévation et au type de sol que vous survolez.

Toutes les données concernant les objets sont positionnées dans un répertoire "Objects" et toutes les données liées au terrain dans un répertoire "Terrain". L'emplacement des scènes et des sous-répertoires associés peuvent dépendre de votre configuration.

Pour télécharger les objets et le terrain pour FlightGear, rendez-vous sur la pagedes Téléchargements. Sur cette page, suivez le lien pour télécharger les scènes à partir de la carte. Choisissez la partie de la carte où vous souhaitez voler. Une fois le paquet téléchargé, décompressez-le dans le répertoire des scènes de FlightGear.

Les paquetages de scènes disponibles à partir du site Internet de FlightGear contiennent à la fois les objets et le terrain pour la position concernée.

Vous pouvez obtenir des objets complémentaires ou plus récents dès qu'ils deviennent disponibles dans la base de données des objets FlightGear. Cependant, ils sont également diffusés en temps réel via Terrasync, que nous vous recommandons d'utiliser.

Pour des informations complémentaires, consultez les articles Installing Scenery et Downloading New Flightgear Scenery for Windows XP.

Télécharger des avions

Pour télécharger individuellement des avions ou hélicoptères complémentaires pour FlightGear, rendez-vous sur le site principal de FlightGear et naviguez ensuite jusqu'à la page de téléchargements, puis sur le lien Téléchargements avions 2.0.

Une fois que les paquetages d'avions ont été téléchargés, décompressez-les et extrayez les fichiers sur votre ordinateur. Vous pouvez les décompresser dans un répertoire temporaire et ensuite les déplacer, ou bien les extraire directement dans le répertoire Aircraft de FlightGear, généralement situé à l'emplacement $FG_ROOT/data/Aircraft.

Reportez-vous également à l'article Installing Aircraft pour plus d'informations.

Démarrer FlightGear

Si beaucoup d'utilisateurs choisissent de lancer FlightGear à partir de la ligne de commande ("console" ou "shell" pour les amateurs d'Unix), des interfaces graphiques de lancement alternatives existent comme Fgrun (FlightGear Launch Control).

Pour démarrer FlightGear, tapez dans une fenêtre en ligne de commande :

fgfs

et appuyez sur Entrée. Ceci démarrera FlightGear.

Si FlightGear ne se lance pas correctement, cela est probablement dû au fait que l'exécutable FlightGear binary n'est pas dans votre path. Si vous connaissez Unix, vous pouvez ajouter l'emplacement de votre fichier exécutable à votre path et recommencer. Autrement, vous pouvez rechercher l'emplacement du binaire 'fgfs' et entrer un chemin absolu pour l'exécuter, comme :

/usr/games/fgfs

L'emplacement dépend de votre système et des choix que vous avez effectué lors de la compilation et/ou de l'installation.

Il est important de comprendre que, lorsque vous n'utilisez pas d'interface graphique pour lancer FlightGear, votre interaction s'effectuera entièrement à partir de la ligne de commande. Pour lister les avions disponibles, vous préciserez une option en ligne de commande. Pour spécifier un avion, un aéroport, un serveur réseau, etc... vous ajouterez une option à la ligne de commande au lancement de FlightGear. Veuillez consulter la liste des Command Line Parameters . Les paramètres sont également utiles pour ceux qui lancent FlightGear à partir de l'interface graphique FlightGear Launch Control , car ils vous permettent de spécifier des paramètres complémentaires. Si vous utilisez FlightGear 1.0.0, cette liste vous sera utile : FlightGear 1.0 aircraft names for command line.

Lister les avions disponibles

A partir de la ligne de commande :

fgfs --show-aircraft

retourne une liste des avions installés et donc disponibles.

Choisir un avion

A partir de la ligne de commande :

fgfs --aircraft=foo

où foo est le nom du répertoire où se trouvent les fichiers de l'avion. Voir également Command Line Parameters.

Voler en multijoueur via Internet

1rightarrow.png See Howto: Multiplayer for the main article about this subject.

Utiliser le clavier et la souris

Les utilisateurs avec un accès limité à un joystick ou à d'autres systèmes de contrôle utilisent parfois le clavier ou la souris pour contrôler leur aéronef. L'utilisation du clavier pour voler peut s'avérer difficile et la souris est alors recommandée. D'autres ajustements peuvent être effectués avec le clavier.

Pour obtenir de l'aide avec les commandes clavier, FlightGear fonctionnant, allez dans le menu menu Help, regardez dans le paragraphe Basic Keys (pour les commandes relatives au simulateur) et les touches communes pour le pilotage des avions (commandes universelles pour tous les avions) et Aircraft Help pour les commandes clés pour votre aéronef.

Pour utiliser la souris pour piloter l'avion, cliquez-droit une fois directement dans le cockpit et bougez la souris pour piloter l'avion. Faites un nouveau clic-droit pour naviguer autour de l'avion. Cliquez-droit une nouvelle fois pour revenir à la situation normale.

La première fois dans le cockpit

Se retrouver dans le cockpit peut être déroutant la première fois.

Qu'est-ce que le cockpit virtuel ? Tous les aéronefs FlightGear ne sont pas livrés avec un intérieur, y compris un cockpit viruel. (FlightGear étant utilisé dans divers projets de recherche, certains avions peuvent également n'avoir aucun modèle externe, même si cela est de plus en plus rare. Rappelez-vous : FlightGear est très souple.) Un panneau 2D peut s'afficher par-dessus le cockpit 3D s'il existe. Vous pouvez le désactiver en utilisant le menue "Vue". Autrement, vous devriez être à présent assis dans le cockpit virtuel quand FlightGear démarre, tant que la vue Cockpit est sélectionnée.

Vous pouvez trouver difficile de lire certains indicateurs, jauges ou affichages sur le panneau d'instruments. Utilisez les touches de zoom pour zoomer sur un instrument. Les touches 'x' et Shift-X permettent de contrôler le zoom vu de l'oeil du pilote dans la vue du Cockit. L'utilisation du bouton de vue du joystick (souvent appelé 'hat') ou d'un autre contrôleur assigné à cette fonction peut permettre de déplacer le point de visée de l'oeil vers l'instrument que vous visez. Ensuite, vous n'avez plus qu'à viser.

Autre méthode : cliquez-droit à la souris jusqu'à obtenir un curseur ressemblant à deux flèches comme ceci : <=>. Vous pouvez à présent zoomer la vue dans votre cockpit en utilisant les touches 'x' et 'Shift-X' pour zoomer et dézoomer.

Note : certaines fonctions, comme le démarrage ou la gestion des magnétos peuvent s'avérer difficiles à utiliser ou manquer de points de contrôles pour les gérer avec votre souris, tout spécialement pour les avions en cours de développement. Dans ce cas, recherchez les contrôles équivalents sur un panneau 2D ou utilisez le clavier. Les contrôles clavier fonctionnent toujours en utilisant les contrôles précisés dans le menu Help (sauf s'ils ont été modifiés dans l'avion en question). Aller dans le menu Help, puis cliquez sur l'item Basic Keys ou Common Aircraft Keys.

Un des premiers pas que je réalise lorsque je rentre dans un avion que je connais pas est d'appuyer sur Ctrl-C pour surligner toutes les zones cliquables sur le panneau d'instruments du cockpit 3D. Cela permet de localiser aisément où placer votre souris pour effectuer un contrôle sur un instrument ou des boutons.

La plupart des aéronefs disposent d'un menu d'aide spécifique à l'aéronef et question dans le menu Aircraft Help (allez dans le menu, puis Aircraft Help).

Réussir son premier vol

Une des questions les plus fréquentes que les pilotes novices posent à propos de n'importe quel simulateur de vol, et surtout FlightGear, est "pourquoi est-ce que mon avion à tendance à tourner vers la gauche tout le temps ?". Bien que cela puisse être dû à des rafales de vent traversier à la piste, il y a plus de chances que cela provienne du réalisme accru présent dans FlightGear. Dans certains simulateurs de vol, des paramètres de réalisme sont désactivés par défaut pour rendre l'avion plus facile à piloter. Cela réduit notamment les effets comme le couple du moteur et le facteur p, qui peut être la cause de cette tendance à tourner vers la gauche (pour mieux connaître ces effets, vous pouvez lire l'article Understanding Propeller Torque and P-Factor).

Malgré des arguments marketing du contraire, certains simulateurs sont conçus pour un marché du pilote "joueur" classique, et sont fournis avec leurs fonctions de réalisme amoindries par défaut, alors que FlightGear propose l'inverse.

FlightGear offre beaucoup de réalisme, qui peut être déroutant pour les pilotes effectuant leurs premiers vols.

  • "Le syndrôme du virage à gauche " pour les raisons mentionnées précédemment.
  • Compass Turning Error: Un compas, lorsqu'il est soumis à des forces d'un vol, tend à tourner dans la direction opposée pendant une brève période avant un réglage du cap correct. Ce n'est pas une défaillance.
  • Le variomètre est également sujet à l'erreur.
  • L'horizon artificiel est entraîné par un gyroscope (C'est pourquoi il est quelques fois appelé Gyroscope directionnel), qui est soumis à un phénomène appelé dérive du gyroscope. Pour un certain nombre de raisons, le gyroscope va dériver de son cap actuel et doit être périodiquement (environ toutes les 15 minutes) calibré pour se recaler avec le cap du compas magnétique.

De nombreuses forces extérieures agissent sur un aéronef en vol aussi bien que sur les instruments et systèmes utilisés pour le contrôle et la navigation, et peuvent être contre-intuitives. Les pilotes doivent apprendre à reconnaître ces phénom-nes et compenser leurs effets. FlightGear modélise des erreurs d'instruments qui ont lieu dans le monde réel.

Voler en utilisant l'aide électronique et le pilote automatique

Pour que ce soit clair pour les nouveaux utilisateurs: certains avions nécessitent que vous utilisiez le pilote automatique disponible à partir du menu "Autopilot", qui est le pilote automatique historique de FlightGear. C'est donc un pilote automatique générique et, ainsi, de nombreux aéronefs sont proposés avec leur propre pilote automatique spécifique, fréquemment conçu à partir du véritable modèle rencontré dans ces aéronefs. Pour les aéronefs proposant leur propre pilote automatique dans le cockpit, vous devez utiliser les contrôles de l'autopilote disponibles dans le cockpit virtuel. Ceci signifie qu'il faut cliquer sur les panneaux d'instruments dans le cockpit virtuel. De manière générale, le menu Pilote Automatique (Autopilot) sera grisé et indisponible lorsque l'aéronef est proposé avec son propre pilote automatique.

FlightGear, à partir de la version 0.9.9, est proposé avec un pilote automatique intégré. Le dialogue du pilote automatique disponile à partir de la barre de menu FlightGear dans la fenêtre principale FlightGear _ne fonctionne pas avec tout les aéronefs_. Il ne fonctionne qu'avec les aéronefs qui a) ne proposent pas leur propre pilote automatique, ou b) les aéronefs qui utilisent le pilote automatique par défaut. Quand les aéronefs ne proposent pas de pilote automatique, le pilote par défaut est utilisé.

Pour les aéronefs qui proposent leur propre pilote automatique, vous devez utiliser les contrôles du pilote automatique dans le cockpit 2D ou virtuel. Le Cessna est proposé avec un pilote automatique KAP140 dans sont cockpit virtuel. Vous _ne pouvez pas_ utiliser l'interface de pilote automatique par défaut avec cet aéronef. Il n'a aucun effet. Vous devez utiliser le pilote automatique présent dans le cockpit.

Pour obtenir plus d'aide sur la navigation, voyez Understanding Navigation

Navigation et aéroports

Quand vous démarrez FlightGear la première fois, que ce soit à partir de la ligne de commande ou via l'interface graphique, vous pouvez vous demander comment déterminer quels sont les aéroports disponibles. Fgrun affiche une liste des aéroports, mais vous ne verrez pas tous les détails comme les fréquences ILS ou les fréquences "Tour". Vous ne trouverez pas une carte affichant les VOR et leurs fréquences. Si en plus vous ne disposez pas d'une carte aéronautique pour la zone dans laquelle vous souhaitez évoluer, que pouvez-vous faire ?

Google Maps et la carte multijoueurs FlightGear en ligne sont toutes deux de bonnes sources d'information de même que l'organisateur de vols communautaire de FlightGear.

Obtenir de l'aide

Chat

Une des manières les plus rapides pour obtenir de l'aide avec FlightGear est de rejoindre le canal IRC : FlightGear IRC channel (anglais) ou le serveur Jabber (français).

Liste de diffusion

La documentation de FlightGear est encore assez rudimentaire et surtout en changement permanent au fur et à mesure du développement de nouvelles fonctions. Ceci fait que le chat est bien souvent le meilleur endroit pour obtenir des réponses aux problèmes que vous pouvez rencontrer pour faire fonctionner FlightGear.

Documents

Les différentes possibilités pour permettre aux utilisateurs d'obtenir de l'aide avec FlightGear sont:

Pour en savoir plus

Cette page a été conçue pour donner à l'utilisateur les informations essentielles qu'il doit connaître lorsqu'il utilise FlightGear pour la première fois.

Vous en savez maintenant suffisamment pour débuter avec FlightGear. Pour en savoir plus, vous pourriez souhaiter consulter la page principale de ce wiki et lire les sections plus détaillées (Getting Started, Using FlightGear) ou étudier les Flying Resources pour en apprendre plus sur les instruments de vol et sur la manière de naviguer et voler avec votre aéronef.

Egalement, ceux d'entre vous qui utilisent la version Git de FlightGear peuvent choisir de mettre à jour les fichiers de leur avions à travers le système Git.

Les points suivants récapitulent certaines des difficultés rencontrées par les nouveaux utilisateurs de FlightGear. Des aides et des réponses plus complètes peuvent être trouvées ici : Troubleshooting Problems ainsi que dans la FAQ.

Je ne veux pas compiler FlightGear, que dois-je faire?

Notre site web propose des binaires précompilés qui peuvent être téléchargés et installés sur un certain nombre de systèmes. Les plateformes actuelles sont Windows, Linux, Solaris, SGI, Mac OSX et FreeBSD. Cette variété est offerte pour rendre l'installation plus pratique, cependant, leur disponibilité effective peut varier.

Note : FlightGear est hautement configurable à travers des fichiers XML éditables. Vous êtes libres, et encouragé, à réaliser des améliorations des modèles de vol des aéronefs ainsi que sur toute fonctionnalité que vous souhaiteriez modifier pour votre satisfaction personnelle ou pour distribuer avec d'autres utilisateurs de FlightGear. Le modèle de vol n'est pas défini dans un fichier binaire. Il est facile de le modifier (si vous avez les connaissances suffisantes). Bien que l'instalaltion soit binaire, la plupart du système FlightGear est ouvert à la configuration à partir de fichiers XML et du NASAL scripting.

Est-ce qu'il y a un manuel imprimable ?

Vous êtes invité à lire le manuel ("The Manual") en ligne à cette adresse ou à le télécharger comme fichier PDF pour le visualiser avec Acrobat Reader ou l'imprimer.

Le manuel ("The Manual") n'est pas toujours à jour avec les derniers développements, mais constitue un bon début pour les débutants.

Voulez-vous nous aider ?

1rightarrow.png See Volunteer for the main article about this subject.

Tester

  • Compiler le dernier code GIT ou télécharger les instantanés (link)
  • Remplir des rapports d'anomalie

Débugger & profiler

  • Utiliser FlightGear via valgrind afin de localiser des fuites mémoire.

Aider facilement la communauté

  • Aider les nouveaux utilisateurs à télécharger, compiler, installer et utiliser FlightGear (sur le forum Ceci est un lien vers le forum FlightGear. ou sur IRC)
  • Donner des idées et des suggestions, voir : Feature Requests / Proposals / Ideas
  • Aider à nettoyer/traduire/mettre à jour ce wiki et la documentation
  • Aider à fournir du nouveau contenu pour les pages manquantes du wiki

Développement

  • Ecrire de la documentation ! Chacun est bienvenu à contribuer au manuel ("The Manual"); avoir au moins un petit peu d'expérience avec LaTeX rends la tâche plus simple. Veuillez contacter les auteur du manuel si vous voulez ajouter des corrections ou des chapitres entiers. Vous pouvez également simplement utiliser ce weiki pour contribuer à des corrections, des modifications ou à de l'ajout de nouveau contenu.
  • Codage C/C++ :
    • fournir des portions de code nettoyées (c'est-à-dire contribuer au processus de migration vers une approche de gestion de mémoire basée sur des pointeurs intelligents en utilisant SGSharedPtr)
    • fournir des corrections de Bugs
    • fournir des fonctionnalités améliorées : Feature Requests / Proposals / Ideas
    • fournir de nouvelles fonctionnalités
    • s'investir dans l'un ou l'autre des projets affiliés à FlightGear
  • Développement des aéronefs (modélisation 3D, textures, modèles de vol (FDM), scripts)
  • Développement des scènes