Hi fellow wiki editors!

To help newly registered users get more familiar with the wiki (and maybe older users too) there is now a {{Welcome to the wiki}} template. Have a look at it and feel free to add it to new users discussion pages (and perhaps your own).

I have tried to keep the template short, but meaningful. /Johan G

Fr/Altitude

From FlightGear wiki
Jump to: navigation, search

En aviation, on appelle altitude la hauteur à laquelle un avion évolue. Elle s'exprime en pieds. Le pied international est défini comme exactement égal à 0,3048 mètres. Dans les avions, l'altitude est mesurée par l'altimètre. La base de l'altimètre est la même que celle d'un baromètre anéroïde : un tambour étanche à l'air changeant de forme en fonction de la pression de l'air environnant. Plus haut est l'avion, plus grand est le tambour. C'est un instrument très sensible et fortement influencé par la variation de la pression de l'air causée par les conditions météorologiques.

Contrairement aux altimètres, le radar au sol est parfait pour mesurer directement l'altitude au-dessus du sol sans être influencé par les conditions météorologiques. Il est utilisé pour les systèmes avertisseurs de proximité du sol.

Lors des communication avec le contrôle aérien, deux types d'altitude peuvent être utilisées:

  1. dans l'espace aérien inférieur : l'altitude vraie (normalement juste appelée altitude) ;
  2. dans l'espace aérien supérieur : le niveau de vol (FL).


Altitude indiquée

L'altimètre peut être calé sur trois références possibles :

  1. au QNH, ce qui entraîne que l'altitude indiquée "correspond" à l'altitude vraie (voir ci-dessous) ;
  2. à la pression standard (29,92" Hg ou 1013,25 hPa) faisant indiquer à l'altimètre l'altitude pression. Cette configuration ne doit être utilisée que pour les altitudes élevées.
  3. à la hauteur au-dessus de l'aérodrome. Sur la piste, l'altitude indiquée lirait zéro. A proximité de l'aérodrome, l'altitude indiquée devrait être l'altitude absolue (au-dessus du niveau du sol).

Ce que vous devez utiliser dépend des règles de vol locales.

QNH

Le QNH est un code court pour "la pression atmosphérique au niveau de la mer". Il est nécessaire lors du décollage ou de l'atterrissage d'un avion, quand il est important d'avoir l'altitude indiquée aussi précise que possible.

Le code QNH est utilisé:

  • quand les pilotes demandent la "pression atmosphérique au niveau de la mer". Dans sa réponse, l'ATC répète QNH suivi de la pression.
  • dans les rapports météorologiques automatiques via l'ATIS.

S'il n'y a ni ATIS, ni ATC disponible, vous pouvez trouver la valeur QNH dans Environment=>Global Weather.

Si QNH n'est pas disponible, mais l'élévation de l'aérodrome de départ est connu, régler l'altimètre à cette valeur. Le QNH qui en résulte est le bon. Il est également possible d'utiliser le QNH d'un aérodrome situé à proximité.

Pour utiliser un baromètre (c'est à dire votre altimètre) comme un outil pour mesurer l'altitude, il doit être corrigé en fonction des conditions météorologiques. Pour cette tâche, chaque aérodrome est équipé d'un baromètre précis. En combinant cette valeur avec l'altitude vraie de l'aérodrome, ils peuvent calculer la pression barométrique au niveau moyen de la mer, le QNH. Le QNH sera transmis par l'ATC et l'ATIS et, avec cet élément d'information, l'altimètre de l'avion peut être corrigé en fonction des conditions météorologiques et afficher une altitude proche de l'altitude vraie de l'avion. De cette façon, l'altitude indiquée sera assez précise pour une certaine zone autour de l'aérodrome aussi longtemps que le temps reste stable. Lorsque l'avion est sur le terrain d'aviation, l'altimètre devrait indiquer l'altitude de l'aérodrome.

Il est essentiel de caler l'altimètre au QNH lorsque vous utilisez une carte de hauteur, de tel sorte que l'altitude indiquée peut être comparée aux élévations sur la carte, ce qui particulièrement important lors de l'approche d'un aérodrome. Il y a eu des accidents dramatiques où les pilotes volaient en utilisant l'altitude pression pendant la descente au lieu de l'altitude vraie, ce qui rend la carte de hauteur de la région à peu près inutile. Avec une mauvaise visibilité, les montagnes n'ont pas été vues et le sol était plus élevé que prévu.

Altitude pression

  • L'altitude pression est la pression barométrique exprimée en pieds (ce qui signifie que votre équipement coûteux a été réduit à un baromètre).
  • L'altimètre indique l'altitude pression, s'il est calé sur la pression standard: 29.92" Hg = 1013,25 hPa.

Ceci a le grand avantage que tous les avions utilisent le même calage altimétrique, ainsi différents avions dans une même région ayant la même altitude indiquée auront la même altitude vraie.

Le problème avec l'altitude pression est que les conditions météorologiques changeantes font varier la pression de l'air. Donc, vous ne savez jamais exactement à quelle altitude vraie vous volez. Cela rend l'altitude pression très dangereux à utiliser à basse altitude!

Comme tous les avions dans la même région éprouvent le même effet, ils voleront tous à la même altitude les uns par rapport aux autres.

Niveau de vol

L'altitude pression est utilisée au dessus de l'altitude de transition (18.000 pieds (5.500 m) aux États-Unis, mais peut être aussi basse que 3000 pieds (910 m) dans d'autres pays s'ils n'ont pas de montagnes plus hautes). Lorsque l'altimètre calé sur la pression standard indique 18.000 pieds, l'avion est dit être au "niveau de vol 180" ou FL180.

Pour assurer une séparation verticale, les pilotes IFR sont tenus d'utiliser l'altimètre. Il n'est pas permis d'utiliser l'altitude mesurée par les systèmes GPS.

Altitude densité

  • L'altitude en fonction de la densité de l'air.

C'est la seule altitude qui n'est pas utilisée pour déterminer la position de l'avion. Cependant, elle est un facteur important afin de connaître la puissance que votre avion/hélicoptère est capable de développer dans la situation actuelle.

Des températures élevées génèrent un air moins dense. La faible densité de l'air provoque moins de traînée (frottement), moins de portance, de plus faible performances du moteur (les pales du rotor ont moins d'effet et le moteur reçoit moins d'oxygène). Mais moins de friction vous permet également de voler plus vite et de manière plus efficace, car moins d'énergie est perdue dans le frottement.

De basses températures génèrent un air plus dense. Donc, vous avez plus de traînée, plus de portance et de meilleures performances du moteur (les pales du rotor ont plus d'effet et le moteur reçoit plus d'oxygène) pour le prix d'être plus lent et consomme plus de carburant car plus d'énergie est nécessaire pour vaincre le frottement.

Dans FlightGear, la densité de l'air est simulée en empêchant un hélicoptère de décoller du sol par une chaude journée ou en rendant impossible le départ près de la ville de Mexico d'un Antanov lourdement chargé. L'altitude densité est calculée à partir de la pression barométrique et la température. Plus la température est élevée, plus la densité est faible, plus l'altitude densité est élevée (en référence à l'altitude vraie). (wikipedia)

Définitions générales

Hauteur

La hauteur de quelque chose est la distance verticale jusqu'à un certain point.

Altitude vraie

L'altitude vraie est la hauteur au-dessus du niveau moyen de la mer (AMSL).

Après avoir calé l'altimètre au QNH, l'altitude indiquée est proche de l'altitude vraie.

Altitude absolue

L'altitude absolue est la hauteur par rapport au sol directement en dessous (AGL: au-dessus du niveau du sol).

Un radar au sol et des systèmes avertisseurs de proximité du sol affichent l'altitude absolue. Si l'altimètre est réglé sur zéro, tout en étant sur le terrain d'aviation, l'altitude indiquée sera l'altitude absolue aussi longtemps que l'élévation du terrain en dessous ne change pas.

Dans FlightGear il y a un «système» d'altitude, cette altitude est AMSL. Certains se réfèrent à cette altitude comme l'altitude absolue, ce qui est théoriquement incorrect.

Elévation

L'altitude vraie d'une position au sol est désignée comme l'élévation. En aviation, ces positions sont généralement des pistes ou des pics montagneux.

Il est essentiel de connaître l'élévation de la piste avant de descendre vers elle. Les meilleures sources de données d'élévation sont les suivantes:

  • Atlas fournit une carte de hauteur précise. Il faut interpréter les couleurs de la carte pour connaître l'élévation. Pour les vols IFR et de planification des vols, Atlas n'est pas adapté.
  • MPMap est un outil en ligne pour FlightGear qui fournit des informations précises sur les pistes y compris l'élévation.
  • Airport Diagram Generator va créer un fichier PDF, une carte précise de l'aérodrome. Il comprend l'élévation.
  • Les sites Web qui sont utilisés pour la planification de vols réels. Quelques problèmes, la piste réel n'est pas toujours à 100% la même que la piste de FlightGear, toutes les pistes de FlightGear ne se trouvent pas sur ces sites (La base de données de FlightGear est plus complète).

Il est très regrettable que Kelpie ne fournisse pas cette information.

Informations complémentaires

  • QFE: Pression atmosphérique de l'aéroport, peut être utilisé pour indiquer des altitudes absolues.
  • QNE: Elévation de l'aérodrome au-dessus de AMSL.
  • QFF: Pression atmosphérique calculée par rapport à AMSL dans des conditions standard, ce code n'est pas utilisé.
  • ISA-1: International Standard Atmosphere: modèle atmosphérique des différentes couches de l'atmosphère terrestre. Chaque couche a une température, une pression, de la viscosité et de la densité. Elle est basée sur un modèle moyen de l'atmosphère terrestre. Publication ISO 2533:1975. Il s'agit d'un modèle US qui est synchronisé avec cette norme, mais est plus élevée.
  • ISA-2: ICAO Standard Atmosphere: Identique à ISA-1, mais plus élevé et avec des valeurs légèrement différentes. En aviation, c'est la norme à utiliser. Publication Doc 7488-CD.
  • Attitude: Le plus souvent, le "Pitch" d'un avion, l'angle que fait le nez en référence au sol, mais il y a d'autres définitions.
  • Ascend = montée = aller plus haut.
  • Descente: aller plus bas.

Liens externes