Fr/FGCom

From FlightGear wiki
Jump to: navigation, search
Cet article ou cette section contient des informations obsolètes.

Faites référence plutôt à FGCom_3.0.


article is obsolete mais est conservé pour une référence historique.

The new version of FGCom is much more simple to use, a clean documentation is available at FGCom_3.0


FGCom
Developed by Holger Wirtz, Martin Spott, Csaba Halasz
Development status Actif (2007-)
License GNU General Public License
Website


FGCom est un logiciel complémentaire à FlightGear. Avec FGCom (et son infrastructure), FlightGear dispose à présent d'un système de communication vocal en temps réel qui enrichit ses possibilités, et tout particulièrement pour les fonctions multijoueurs (multiplayer), comme :

  • voler en groupe, voir le forum des évènements multijoueurs ;
    • inviter des amis à faire une visite guidée de votre zone préférée ou réaliser des “Fly In's” ;
    • faire des entraînements militaires comme les “ravitaillements en vol”, des “Dog fights”, des “vols d'escorte ”, etc ;
  • offrir des services supplémentaires à un aéroport, comme le contrôle aérien, les chasse-neige et pushbacks, des courses de vol, etc ;
  • avoir un entraînement au vol en temps réel (par exemple avec un pilote à Hongkong, un moniteur à Sydney), faire du planeur, demander de l'aide en ligne pendant le vol ou bien parler avec quelqu'un des caractéristiques d'un avion ;
  • ou simplement s'asseoir dans un cockpit en Allemagne pendant que l'on visite San Francisco dans un C172, discuter de vive voix avec un Texan dans un avion (le Super Constellation) dont je rêvais quand j'étais gosse et en même temps, obtenir des informations d'un gars de Nouvelle-Zélande (ça doit être une île magnifique mais est-elle réellement habitée ? Il a dit "Oui" !!) ;
  • et plus encore !

Vous pouvez même l'utiliser dans les modèles d'avions sans radio. Utilisez simplement le menu standard FlightGear (Equipement > Paramètres radio).

Dans le futur, FGCom s'améliorera encore et on aura sûrement la possibilité d'avoir une fonction de “parole vers texte” afin d'intégrer les routines des textes automatiques du contrôle aérien dans FlightGear.

Installation du Logiciel

Conditions

Matériels requis

Si vous êtes satisfaits des temps de réponse et d'utilisation de votre installation actuelle de FlightGear, l'installation de FGCom n'y changera rien. Si votre installation est un peu juste, vous pourriez observer des délais lorsque de nombreux avions sont chargés dans les aéroports très fréquentés. Vous pouvez surveiller/vérifier ainsi de tels "short-time overload" dans la fenêtre de commande de FlightGear.

Pour plus de détails, voir les conditions requises pour le matériel et les pilotes.

Bien sûr, il vous faut aussi disposer d'une connexion Internet pour cette communication vocale temps-réel et mondiale.

Conditions requises pour le logiciel

FlightGear L'installation de base du simulateur de vol FlightGear . Il doit être installé avant FGCom (sauf avec la version Linux "complète Git" qui peut installer en même temps FGCom et FlightGear).
Multijoueurs “Le mode multijoueurs” n'est pas un programme installable mais une fonction intégrée à FGFS. Comme son nom l'indique, elle permet la communication entre plusieurs joueurs via une fonction de clavardage (par clavier pour l'instant - dorénavant également avec cette interface vocale : FGCom).

Bon à avoir

FGrun Ce système de contrôle du lancement de FlightGear (FlightGear Launch Control, aussi connu sous le nom de FG Wizard), est un "frontal graphique" de démarrage de FGFS. Il facilite le démarrage de FGFS avec toutes les options possibles. Dans quelques distributions récentes, il fait déjà partie du paquetage de base de FGFS.
MPMap MPMap est une application 100% web basée sur Google Maps, ne nécessitant aucune installation, sauf un navigateur Web. Avec MPMap, vous pouvez voir tous les avions des utilisateurs du monde entier, sur une carte routière, sur des images satellites ou les deux à la fois. On y trouve la plupart des aéroports, les aides à la navigation et les informations météo. On peut donc s'en servir pour planifier un vol sans avoir FGFS démarré ni même installé. Mais il nécessite une connexion permanente à Internet - ainsi, vous pouvez faire votre préparation de vol partout où il y a un PC connecté à Internet.
SkyVector SkyVector est une application autonome utilisant un navigateur Internet. C'est un fantastique outil de préparation de vol, comparable sous certains aspects à "MPMap" - mais utilisant une vraie carte aéronautique ("Par sections"). Vous pouvez y planifier vos routes graphiquement, voir l'icône "Help Video" dans la barre de menus supérieure.

Mais il n'est pas relié directement à FGFS, MPMap ou au mode multijoueurs - et ne couvre que le territoire américain.

Atlas Atlas affiche la position actuelle de votre aéronef dans une carte du paysage en même temps que les informations de navigation. Il tire ses données directement des bases de données de FGFS installées. Vous n'avez donc pas besoin de connexion à Internet.
Festival Festival est un système TTS (Text To Speech) qui peut convertir tout texte écrit et affiché dans FGFS (ATC, clavardage, etc.) en son pour le diffuser dans vos haut-parleurs.

Installation de FGCom

Installer sur Linux

Pour les systèmes Linux, trois moyens pour installer :

  1. Télécharger depuis le “Distributor” (Debian, Ubuntu, Red Hat, Suse, etc.).
    • Avantage: C'est le moyen le plus facile qui assure maintenance et services pour ce paquet, ainsi que toutes les aides automatiques dans un laps de temps raisonnable.
    • Inconvénient: La disponibilité de ces paquets étant récente, la plupart des Distributors ne couvre pas toutes les versions FGFS. A notre connaissance, aucun Distributor n'avait de paquet FGCom disponible en Mars 2009.
    • Installation: Suivez la procédure habituelle de votre distributeur sur la façon d'installer des paquets supplémentaires.
  2. Installer un “Git complet”
    • Avantage: C'est le moyen le plus facile, et en une seule étape, tous les modules pré-requis sont installés (FGFS, FGrun, FGcom, PLIB, OSG, Simgear, AT). Tout peut être ajouté ou enlevé sans déranger quoique ce soit (Libraries, Menus, Structures, etc.). Il a été testé sur plusieurs systèmes Ubuntu et Debian.
    • Inconvénient: Pas de maintenance automatique disponible. La manipulation est un peu différente de celle, guidée, du menu standard.
    • Installation: Scripted Compilation on Linux Debian/Ubuntu
  3. Compilation locale:
    • Avantage: Après une installation réussie, c'est intégré dans le système comme un paquet du distributeur.
    • Inconvénient: Pas de maintenance automatique disponible. Donc l'utilisateur doit avoir quelques connaissances de base de son système et de ses possibilités.
    • Installation: instructions

La suite avec FGCOM Testing.

Installer sur Mac

MacFlightGear 1.9.1/2.6.0
Vous pouvez télécharger l'application "MacFlightGear"- sur FlightGear download-center. La version actuelle 2.6.0 contient FGCom et marche pour OSX >= 10.5. (avec les OSX versions < 10.5 vous terminerez avec un message générique "bus error").

Installer sur Windows

Veuillez utiliser la decription d'installation disponible sur FGCOM for Windows.

Essai

Pendant l'essai, vous testerez/ajusterez:

  1. les fonctions de base FGCom sans FlightGear
  2. FGCom en même temps que FlightGear
  3. le système micro-haut-parleurs

Pour ces tests veuillez vous référer à FGCOM Testing.

Test de fonctionnement & briefing de l'utilisateur

La pratique montre que la coordination entre FGCom et FlightGear se fait mieux si FlightGear est démarré en premier. Ainsi, nous commencerons le test avec un environnement de vol installé.

Démarrer FlightGear

Nous suggérons FGRun pour définir les installations demandées et/ou proposées, afin d'éviter des erreurs typo. Si vous gardez la “Show command line” active (comparez l'item 3 suivant), vous aurez aussi l'inscription correcte pour toute les options de commande(au cas ou vous voudriez plus tard partir de la ligne de commande et/ou du script). A l'avenir, vous n'aurez qu'à désigner ces commandes qui actionnent FGCom:

Si vous n'avez pas d'icone disponible pour démarrer FGrun, alors, démarrez FlightGear manuallement:

  1. Ouvrez une fenêtre de commande
  2. Allez dans le répertoire dans lequel FGFS a été installé
  3. Exécutez les commandes suivantes, ou quelque chose de similaire
Linux fgrun
Linux Git: cd ~/fgfs
sh ./run_fgrun.sh
Windows C:
cd 'C:\Program Files\Flightgear\win32'
fgrun.exe

Attendez la fenêtre du programme pour commencer, et ensuite précisez:

  1. Commencez par choisir un avion. Pour ce premier essai, nous suggérons le Cessna C172P, ainsi, nous nous comprendrons par la suite. Considérez aussi que certains dessineurs d' avions réattribuant des touches de clavier (p.ex. la barre d'espace”), vous pouvez ne pas avoir par exemple la touche PTT (“Push To Talk”- Appuyez pour parler-) disponible. VoirFGCOM#Trucs et Astuces.
    → Click "Next".
  2. Comme lieu de départ, précisez airport KPAO (Palo Alto) piste 13, ainsi, nous verrons chacun les mêmes messages dans les rapports . Une autre raison est que KPAO a les scènes de base par défaut, et donc est valable pour tout le monde.
    → Click "suivant".
    Basic & multiplayer options
  3. Précisez Multiplayer options: (voir Howto: Multiplayer pour les détails).
    • “AI models” doit être activé pour voir tout le trafic
    • “Multiplayer” doit être activé
    • tapez “mpserverXX.flightgear.org” dans le champ “Hostname:”, remplacez “XX” avec le numéro de serveur le plus proche de chez vous- selectionnez le dans http://pigeond.net/flightgear/mpstatus/. En fait, peu importe le serveur que vous choisissez, prenez celui qui vous donne les meilleurs temps de réponse.
    • Insérez votre “Callsign:” (max. 7 caractères)
    • précisez les ports “in” et “out” avec le standard “5000”
    • Avec "Load/Save as" vous pouvez vous faire une liste de données pour différents aéroports.
      → Click "Advanced".
      Advanced: Initial Position
  4. Dans “Advanced Options” enregistrez les sections suivantes (click/sélectionnez les dans la colonne de G):
    • General: Ces installations étaient définies avant. Sélectionnez “Control”, si nécessaire sélectionnez votre mode d'entrée (Joystick, Clavier, ou Souris).
    • Features: “AI Traffic” sera déja activé
    • Position initiale: Vous pouvez choisir ici une position “starting/parking” en dehors de la piste. Vous éviterez ainsi de partir avant d'autres joueurs, car la plupart d'entre eux se placent juste au bout de la piste. Vous pouvez vérifier les positions dans MPMap: (voir le prochain item)
      • Attention que les données définies ici chevauchent celles déja pré-définies (p.ex. un aéroport et une piste). Ainsi n'oubliez pas de changer/effacer les positions si par hasard vous vouliez partir d'un autre aéroport Naturellement, vous pouvez save/reload les installations pour différents aéroports, voir "Load/save as" sur la fenêtre principale.
  5. Ouvrez MPMap
    • si le panneau de contrôle n'est pas visible, cliquez dans "FGMap | mpserver01:5000 | pilots: 7”
    • click sur “nav”
    • décochez toutes les options sauf “apt code”
    • tapez “KPAO” dans “Navaids lookup”
    • cliquez ENTER ou click sur le symbole "lunettes"
    • click sur la ligne “Airport KPAO Palo Alto Arpt Of Santa Clara Co”
    • maintenant, vous pouvez/devez prendre en charge votre plan de vol en cliquant sur le biseau dans le haut du coin droit après le nom de l'aéroport et analyser toutes les données "info", "metar", "atc", et "liens"
    • ensuite zoomer sur l' airport
    • mettez la souris sur le “Parking lot” désiré, et lisez cette position en haut du coin droit de l'écran
    • tapez ces coordonnées longitude/latitude dans le champ au dessous ainsi que le cap voulu de l'avion pendant le parking
      Advanced: Network
  6. Réseau: Vous avez déja défini ces données dans la page de base, mais au cas ou vous auriez des problèmes de réseau (à cause de l'encombrement), vous pouvez entrer ici votre adresse IP actuelle.
    • ATTENTION: Lorsque vous sauvez ces données, et que vous les rechargez encore, FGRun pourrait remplacer le N° IP donné par le nom du PC . A partir de mars 2009 vous devez remplacer ça par le N° IP. N'agissez ainsi que si vous êtes obligés- D'abord essayez en n'ajoutant rien entre les ",,". Gardez "in,10,,5000".
    • Si vous avez besoin de donner la seule IP-Address, ouvrez une fenêtre de commande et tapez
OS taper cap. valeurs renvoyées
Linux ifconfig eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:1d:92:80:a6:ab
inet addr:192.168.178.23 Bcast:192.168.178.255 Mask:255.255.255.0
Windows ipconfig /all et
Adresse physique. . . . . . : 00-16-E6-40-AB-BF


DHCP activé. . . . . . . . . . : oui
Autoconfiguration activé . . . : oui
IP-Adresse. . . . . . . . . . . . : 192.168.178.20
Subnetzmaske. . . . . . . . . . . : 255.255.255.0
IP-Adresse. . . . . . . . . . . . : fe80::216:e6ff:fe40:abbf%4

    • 192.168.178.23 (or 20) est le nombre que vous aurez à entrer entre deux virgules. Attention vérifiez deux fois que vous avez tapé correctement “.” et “,”!!
      Avancé: Entrée/Sortie
  1. Input/Output:
    • Vous avez besoin d'une ligne "générique", comme montré, parce qu'elle définit l'interface entre FlightGear et FGCom.
      • Pour entrer une nouvelle ligne: Commencez par sélectionner “generic” dans le champ “Protocol”. Ensuite, appuyez sur “New” et précisez le reste comme montré.
      • Éditer une ligne existante: cliquez celle qui existe, puis changez comme demandé.
      • Éffacer une ligne existante: Cliquez la ligne à effacer, puis tapez effacer "Delete"
  2. Avionique: précisons:
Nav1: 114.10 San Jose VOR
Nav2: 115.80 SF VOR
ADF: 379 Brijj, balise à SF
    • Et activez DME dans Nav1
    • Il ny a pas de champ pour entrer COM-radios, donc rappelez-vous en pour les entrer manuellement plus tard:
Com1 118.60 Paolo Alto
Com2 120.50 San Francisco
  1. Propriétés:
    • Ici, vous pouvez mettre n'importe quelle spécifications pour FGFS. Voir p.ex e.g.: File > Browse Internal Properties dans le menuFlightGear.
      Avancé: Propriétés
    • Personnellement, je n'aime pas que mon avion commence à rouler sans me prévenir. Donc, je mets le frein de parking par défaut dès le début.
      • Entrer une nouvelle ligne: Touchez “New” et tapez votre lien.
      • Éditer une ligne: Soyez sûr de cliquer d'abord sur l'item existant et éditez cette “Propriété”
      • Effacer une ligne: Clicquez sur la ligne, puis sur Effacer "Delete"
  2. Touchez “OK” → “Run” et vous voyez FlightGear se lancer. Si la dimension de votre écran le permet, vous pouvez pousser sur le côté la "Fenêtre de Rapport FGFS" et surveiller le chargement des autres modèles multi-player.


Démarrer FGcom

Ouvrez une fenêtre de commande et basculez dans le répertoire ou est FGCom (probablement le même que FlightGear) et démarrez FGcom. N'utilisez pas d'autre option que celle de l'adresse du serveur “-Sfgcom.flightgear.org”:

Linux fgcom -Sfgcom.flightgear.org "-Sfgcom..." avec majuscule "S"
Linux Git cd ~/fgfs
sh ./run_fgcom.sh
pour “Git complete” inutile de préciser l'adresse du serveur, elle est incluse dans le fichier.
Windows cd 'C:\Program Files\Flightgear\win32'
fgcom.exe -Sfgcom.flightgear.org
"-Sfgcom..." avec majuscule "S"

|- ! style="background:#efefef" |Linux Git | cd ~/fgfs
sh ./run_fgcom.sh | pour “Git complete” inutile de préciser l'adresse du serveur, elle est incluse dans le fichier. |- ! style="background:#efefef" |Windows |cd 'C:\Program Files\Flightgear\win32'
fgcom.exe -Sfgcom.flightgear.org |"-Sfgcom..." avec majuscule "S" |} Pour le test suivant, mettez cette fenêtre de commande quelque part, où vous pourrez y accéder

La première réponse doit être::

  /fgcom - une communication radio basée sur VoIP avec IAX/Asterisque 
  (c)2007 by H. Wirtz <wirtz@dfn.de> 
  Version 1.2.2 build 206M 
  Using iaxclient library Version SVN 206M 
  
  options de ligne de commande analysées avec succès . 
  lecture des listes d'aéroports ...effectuée. 
  initialisation IAX client comme invité:xxxxxxxxxxx@fgcom.flightgear.org

Si l'impression jusqu'à cette ligne est différente, revenir en arrière au chapitre Test de la fonction de base

1) Si, à cause d'unu vol antérieur, COM1 éttait sur une autre fréquence que 118.600 (p.ex. sur 119.650) vous verrez les 2 lignes suivantes ajoutées à l'initialisation de la fenêtre FGcom:
fréquence selectionnée : 119.650 
Appel rejeté by remote

Au lieu de “119.650” il y aura la dernière fréquence utilisée. Dans ce cas, la source de la plus proche ATC-Freq. 119.650 est à plus de 50km de la position actuelle de votre avion, et ainsi, FGCom refuse la connection. Si la dernière fréquence utilisée avait été de moins de 50 km vous obtiendrez un indication du gentre

2) Entrez 118.60 dans COM1 (celle de Palo Alto):
Selected frequence: 118.600 
Appel suspendu 0 
Airport Palo Alto (KPAO Tour à 118.600 MHz) est dans le secteur ( 0.6 km) 
Appel 0 accepté 
Appel 0 demandé 
Airport Palo Alto (KPAO Tour à 118.600 MHz) est dans le secteur ( 0.6 km) 
Cette dernière ligne sera répétée selon le temps que vous avez précisé dans la commande “Input/Output” “--generic=socket,in,10,,5500,tcp”, vous pouvez changer cette valeur plus tard selon votre préférence.

3) Appuyez sur votre PTT (Appuyer Pour Parler sur la barre d'espace; ou avec le joystick si disponible):
[SPEAK] micro activé, haut-parleur muet 
[LISTEN] micro muet, haut-parleur actif
[SPEAK] unmute mic, mute speaker 
[LISTEN] mute mic, unmute speaker 
Vous ne pouvez parler aux autres que dans l'intervalle “SPEAK” et “LISTEN”.

Maintenant, installons/vérifions les autres radios:
  • COM2 = 120.50 San Francisco
  • NAV1 = 114.10 San Jose
  • NAV2 = 115.80 San Francisco

4) Appuyer Upper+Space, branchera sur la prochaîne radio: NAV1

Radio-Selectionnée: NAV1 
Fréquence selectionnée: 114.100 
appel suspendu 0 
Appel rejeté by remote 
[LISTEN] micro coupé,  speaker actif
Comparez avec l'indication de NAV2 2 pas plus loin: quelquechose ne va pas – et ce n'est pas de votre faute: bien que ce NAV soit valide, (voir ...FGFS/data/Airports/apt.dat.gz), il manque dans le listing de FGCom J'ai rencontré ce problème plusieurs foisaussi bien pour les aéroports que pour les VOR. Si cela arrive sur votre aéroport favori, vous pouvez ajouter ces données manquantes avec un éditeur de texte. Mais avant de changer, sauvez l'original quelque part- en cas!

5) Appuyer Upper+Space branche une fois de plus COM2
Radio-Select: COM2 
Selected frequency: 120.500 
Airport San Francisco Intl (KSFO TWR at 120.500 MHz) à portée (29.1 km) 
[LISTEN] mute mic, unmute speaker 
Call 0 accepted 
Call 0 answered
tout paraît OK: San Francisco is à 29 km plus loin

watch the “km” instead of miles!
10 km = 6.2137 mi

6) Appuyer Upper+Space une fois de plus branche NAV2
Radio-Select: NAV2 
Selected frequency: 115.800 
Hanging up call 0 
Airport SAN FRANCISCO VOR-DME (SFO VOR at 115.800 MHz) est à portée (28.5 km) 
Call 0 accepted 
Call 0 answered 
[LISTEN] mute mic, unmute speaker 
Et oui,: la SF VOR est juste un peu plus près que l'aéroport(center)

7) Appuyez Upper+Space encore, ramène à COM1:
Radio-Select: COM1 
Selected frequency: 118.600 
Hanging up call 0 
Airport Palo Alto (KPAO Tour à 118.600 MHz) distance ( 0.6 km) 
Call 0 accepted 
Call 0 answered 
[LISTEN] mute mic, unmute speaker 

8) Démarrons et continuons le vol au 130°:
Airport Palo Alto (KPAO Tour at 118.600 MHz) est à portée ( 0.4 km) 
Airport Palo Alto (KPAO Tower at 118.600 MHz) est à portée ( 0.2 km) 
Airport Palo Alto (KPAO Tower at 118.600 MHz) est à portée ( 0.7 km) 
Airport Palo Alto (KPAO Tower at 118.600 MHz) est à portée ( 1.3 km) 
Airport Palo Alto (KPAO Tower at 118.600 MHz) est à portée ( 1.9 km) 
Airport Palo Alto (KPAO Tower at 118.600 MHz) est à portée ( 2.4 km) 
remarquez que vous venez d'abord plus près (du centre de l'aéroport) après, on s'éloigne

9) Branchez sur COM2 (San Francisco) et observez:
Radio-Select: COM2 
Selected frequency: 120.500 
Airport San Francisco Intl (KSFO TWR at 120.500 MHz) est à portée (37.8 km) 
Call 0 accepted 
Call 0 answered 
[LISTEN] mute mic, unmute speaker 
Airport San Francisco Intl (KSFO TWR at 120.500 MHz) est à portée (38.6 km) 
Airport San Francisco Intl (KSFO TWR at 120.500 MHz) est à portée (39.5 km) 
.. 
Airport San Francisco Intl (KSFO TWR at 120.500 MHz) est à portée (49.7 km) 
Hanging up call 0 
Radio-Select: NAV2 
Selected frequency: 115.800 
Call rejected by remote 
[LISTEN] mute mic, unmute speaker 
Cela veut dire: aux environs de 50KM nous allons être hors de portée, et l'activité de COM2 va cesser. Remarquez aussi que NAV2 devient inactif, parce que à peu près au même moment, la portée permise est dépassée!

10) Vous pouvez maintenant faire demi-tour et voir l'opposé: à la même distance environ, les deux redeviendront actives ( automatiquement si vous ne changez pas les données).

Si vous arrivez ici sans problèmes (techniques) votre FGCom est pleinement fonctionnelle. Amusez-vous bien avec!.

Utilisation de FGCom

Il y a trois types d'utilisation de FGCom:

  • Utilisation normale aux aéroorts: p.ex. Vous programmez votre radio à l'aéroport, comme d'habitude. Ensuite, vous entrez les procédures habituelles soit ATC-(clavier)- (soit "'" (UpperCase#) et/ou le Chat-Menu). De plus, vous pouvez communiquer avec n'importe qui dans un rayon de 50 km (environ 30 miles) autour de l'aéroport, des amis, un opérateur en place FGCOM-ATC/Twr-Operateur, les services d'aéroport, etc.. Remarquez que depuis avril 2009 seulement très peu d'avions utilisent FGCOM comme ATC (Air Trafic Control) donc, vous pourrez toujours utiliser les procédures ATC-Chat "keyboard"- pour annoncer départs/arrivées/taxiing etc. (Nous espérons que tout cela changera dans le futur!)
  • Les fréquences Air-Air AirToAir frequencies (122.75 et 123.45) sont idéales pour Multiplayer. Il n'y a pas de limitation de portée et pas encore trop d'encombrement). Ainsi, lorsque vous volez, vous pouvez entrer 122.75 pour ceux qui veulent être en communication avec vous (ou l'inverse). Quand il y a beaucout de "talk" sur 122.75 vous pouvez convenir avec votre partenaire de basculer sur 123.45 - et de revenir à 122.75 ensuite. Depuis avril 2009 122.75 et 123.45 sont déja opérationnels
  • En fin de compte, vous pouvez manipuler les tables de fréquences (positions.txt dans votre FGFS/FGCOM répertoire local) and créer une fréquence propre à certains évenements, p.ex École de pilotage à un aéroport avec plusieurs groupes d'élèves. Naturellement, ce sont des manipulations locales sur votre PC, que vous devez faire en accord avec vos partenaires à l'avance.

Informations complémentaires

Trucs et Astuces

Aéroport manquant dans FGCom:

Au cas ou votre aéroport favori n'apparaitrait pas dans FGCOM (fenêtre de commande), bien que vous le cherchiez dans votre COMM, vous pouvez l'ajouter à votre fichier de donnée “positions.txt” idans votre répertoire fgcom. Voyez p.ex. la ligne

  KSFO,120.500,37.616630,-122.385478,TWR,San Francisco Intl

Vous pouvez ajouter des lignes pour autant de localisations que vous voulez p.ex: (respectez les virgules de séparation)

apt-code = DUMY   (une icone pour le code de votre aéroport manquant)
KHz      = prenez dans votre “FGFS-home/data/Airports/apt.dat.gz”
           ou prenez en juste un dont vous êtes sûr que vous n'en avez pas besoin dans le  FGFS réel
           (remarquez que plusieurs aaéroports  (far apart) emploient la même fréquence!
long/lat = prenez dans Mpmap (ou Google Map)
type     = xxx
name     = xxx

(Naturellement, seul votre PC personnel connaît ces modifications et ce, jusqu'à la prochaine mise à jour des données!)

Edition des fichiers de données FGCOM

Si vou éditez des fichiers-texte (p.ex. des Radio-listings) ou xml-files, vous pouvez ne pas voir les fins de lignes quand vous utilisez votre éditeur standard.

  • Pour windows vous pouvez utiliser "WordPad"
  • Pour Linux le "gedit" travaille bien
Copier/Imprimer cette page Wiki

Si vous tenez absolument à avoir une copie locale sur votre PC, ou besoin d'une copie impriméeI:

  • pour copier:
    • selectionner dans le menu du navigateur: "File" --> "Save Page as.. "
  • pour imprimer:
    • allez à version imprimable.
    • Enfin, je suggère: Menu --> File --> "Page Setup": Set to "Landscape" --> "Apply"
    • avant d'imprimer je recommande: Menu --> File --> "Print Preview" et vous verrez ces nombreuses pages!
    • Si vous voulez vraiment gâcher du papier: Menu --> "File" --> "Print" ça imprimera sur votre propre imprimante


Compatibilité du joystick entre les systèmes opérationnels:

Template:Principal article

Vous pouvez utiliser pour le Joystick les mêmes définitions dans tous les systèmes opérationnels. Mais vous pouvez changer les numéros assignés-votre vendeur de Joystyck a pu déja le faire pour vous. Enregistrez p.ex. (Unix, Mac, Win ont assignés des nombres différents "numbers"):

<axis>        (au lieu de l'habituel<axis n=”3”> )
 <desc>Mixture</desc> 
 <number> 
  <unix>3</unix> 
  <mac>5</mac> 
  <windows>5</windows> 
 </number> 
 <binding> 
  <command>nasal</command> 
  <script>controls.mixtureAxis()</script> 
 </binding> 
</axis>
Assigner PTT au joystick

Si vous voulez assigner la fonction PushToTalk à votre Joystick, ajoutez ceci (pour n vous mettez votre propre chiffre!)

<button n="x"> 
 <desc>PTT - Push To Talk</desc> 
 <binding> 
  <command>nasal</command> 
  <script>controls.ptt(1)</script> 
 </binding> 
 <mod-up> 
  <binding> 
   <command>nasal</command> 
   <script>controls.ptt(0)</script> 
  </binding> 
 </mod-up> 
</button>

adresses d'aides sur Internet

World-Time:

Spécialement pour les événements multi player, vous devrez spécifier tous les temps en GMT (Greenwich Meantime). Notez juste votre différence par rapport à GMT et mémorisez la. Si tout le monde le fait, on peut éviter beaucoup d' incompréhensions

Ports necéssaires

En cas de problèmes avec Internet, notez que les ports suivants sont permis :

1314	TCP	Si le Festival-Server est utilisé pour Text/Sound 
2005	UDP	Vcp-Stream
4569	UDP	FGCom  VoIP, (Inter-Asterisk eXchange)
5000	UDP	in/out Multiplayer    (VPN Sftw.)
5001	UDP	Enable HTTP-server
5002	UDP	Enable property server
5003	UDP	Enable Screen-Shot services
5004   UDP     (peut être utilisé comme réserve)
5505	UDP	Terra Sync
16661	UDP	FGCom écoutant FGFS, habituellement “local host” seulement

Considérez aussi que certains modems modernes fournissent un pare-feu. Si en plus vous en avez un dans votre PC, attendez vous à une compétition néfaste entre les deux. En cas de problème, il faudra en désactiver l'un des deux (d'habitude celui du PC, et en particulier si plusieurs PC sont connectés via ce modem).

Paramètres de la ligne de commande

fgcom --help

retourne les infos habituelles suivantes

   fgcom - a communication radio based on VoIP with IAX/Asterisk
   (c)2007 by H. Wirtz <wirtz@dfn.de>
   Version 1.2.2 build 163M
   Using iaxclient library Version SVN 163M
 
 OPTION                                        DESCRIPTION
 
 -d, -debug, --debug=                          montre des informations de debuggging
 -S, -voipserver, --voipserver=                voip server à connecter par défaut (default: 'fgcom1.parasitstudio.de')
 -s, -fgserver, --fgserver=                    programme network a connecter à  (default: 'localhost')
 -p, -port, --port=                            où nous écoutons FG (default: '16661')
 -a, -airport, --airport=                      airport-id (ICAO) pour ATC-mode
 -f, -frequency, --frequency=                  frequence pour ATC-mode
 -U, -user, --user=                            nom d'utilisateur pour compte VoIP (default: 'invité')
 -P, -password, --password=                    mot de passe pour compteVoIP  (default: 'invité')
 -i, -mic, --mic=                              mic niveau d'entrée(0.0 - 1.0)
 -o, -speaker, --speaker=                      speaker niveau de sortie (0.0 - 1.0)
 -b, -mic-boost, --mic-boost=                  enable mic boost
 -l, -list-audio, --list-audio=                liste des programmes audio
 -r, -set-audio-in, --set-audio-in=            use <devicename> comme entrée audio
 -k, -set-audio-out, --set-audio-out=          use <devicename> comme sortie audio
 -c, -codec, --codec=                          use codec <codec> comme transfer codec (default: 'u')
 
 Codecs disponibles:
       u - ulaw (default and best codec because the mixing is based onto ulaw)
       a - alaw
       g - gsm
       s - speex
       7 - G.723
 
 Mode 1: client for COM1 of flightgear:
       $ fgcom
 - connects fgcom to fgfs at localhost:16661
       $ fgcom -sother.host.tld -p23456
 - connects fgcom to fgfs at other.host.tld:23456
 
 Mode 2: client for an ATC at <airport> on <frequency>:
       $ fgcom -aKSFO -f120.500
 - sets up fgcom for an ATC radio at KSFO 120.500 MHz
 
   Notez que /home/hcs/src/fgcom/trunk/src/fgcom commence avec un compte d'hôte , à moins d'utiliser -U and -P!

Notez aussi que le serveur habituel (fgcom.flightgear.co.uk) travaille avec un compte d'hôte, aussi, ne pas utiliser -U or -P

Installation du serveur

Template:Article principal

Liens externes

Liens cassés ou déteriorés

Status

  • Mars, 2009:

Ajout d'informations aux utilisateurs pour installer, utiliser maintenir FGCOM sur différentes plateformes.

  • 18 Novembre, 2008:

la plus récente SVN (rev 163) a fixé les problèmes de compilation. Aussi, nous avons un nouveau serveur: fgcom.flightgear.org. Les comptes d'utilisateurs ne sont pas demandés (ie. do not use -U or -P)

  • 31 Octobre, 2008:

La plus récente version SVN à ce moment est la r149 qui ne compile pas à cause d'une constante indeterminée (STL_STRING). elle apparait à la ligne 57 dans le fichier src/fgcom_init.cpp qui est: #include STL_STRING

Je devine qu'une telle constante doit apparaître dans un fichier de STL library mais je n'en suis pas sûr. Je reviens à la version r148 SVN qui compile avec succès.

La commande pour une telle version est: svn co -r148 svn://svn.dfn.de:/fgcom/trunk fgcom-r148

  • 19 Juin, 2008: Le serveur est down en raison de problèmes de hardware. On ignore la fin de cette panne car le probléme n'est pas encore défini.
  • 22 Novembre 2007: Due to heavy development at this time there may be some differences between the information on the web pages and the installation. Please follow the discussions on the FlightGear development list!

Related content